Martigues, le Député-maire communiste s’en prend aux élus du FN…


Lors du conseil municipal du 29 mai, le Député-maire communiste a attaqué Emmanuel Fouquart, élu du Front National. Ces attaques font suite à un communiqué de presse paru dans La Provence du 24 mai où nous dénoncions l’attitude de la majorité envers l’opposition.

Les communistes pensaient que nous, Front National, allions être une opposition domicile et atone… Mauvaise pioche ! Nous allons continuer à dénoncer leur politique clientéliste aux martégaux.

Retrouvez les articles de La Provence :

Affaire Agnès Saal, le scandale d’Etat !


En avril, Agnès Saal, haut fonctionnaire, est démise de ses fonctions à l’INA pour abus de biens sociaux (40 000 € de frais de taxi en 7 mois, dont 6 000 € consommés par son fils). Un mois plus tard, elle est nommée au ministère de la culture à un poste qui n’existait pas précédemment. La Ministre Fleur Pellerin ne veut pas s’exprimer sur le sujet. Encore un exemple flagrant du clientélisme de la Gauche aux frais du contribuable.

La Droite et la Gauche à la course aux voix électorales !


La Droite et la Gauche sont bien embarrassées avec le problème des migrants. L’Europe veut imposer des quotas. A quelques mois d’une échéance électorale, abonder dans le sens des technocrates européens est un suicide électoral. Le Front National a toujours alerté les français des dangers économiques de l’immigration de masse. Aujourd’hui, en plus du danger économique, il y a un danger physique car des terroristes se mêlent à cette population migrante.

Valls parle d’un « système de garde-frontières européens ». Le Front National a toujours affirmé la nécessité du rétablissement des douanes aux frontières de notre Etat. L’Europe est devenue une vraie passoire. Ré-instaurer des contrôles aux frontières n’est pas un barrage à la libre circulation des personnes et marchandises ; c’est simplement plus de contrôles pour plus de sécurité.

La Droite et la Gauche sont à la chasse de voix électorales, reprenant par des phrases arrangées ou détournées les idées du Front National, à seule différence qu’elles ne les appliqueront jamais une fois les élections passées.

Absentéisme au Sénat : les deux sénateurs du Front National sont de bons élèves.


Nous pouvons être fiers de nos sénateurs, Stéphane Ravier et David Rachline, qui font partie des sénateurs les plus assidus au Palais du Luxembourg.

Le 13 mai, le Sénat a voté une proposition de résolution qui va modifier son règlement intérieur. Le but ? Lutter contre l’absentéisme des élus du palais du Luxembourg en les frappant directement au portefeuille.

En ce qui concerne les élus des départements du Var et des Bouches du Rhône, les plus mauvais élèves sont :

  • 2 Sénateurs du Var : Christiane Hummel (UMP), Hubert Falco (UMP).
  • 3 sénateurs des Bouches-du-Rhône : Jean-Noël Guérini (Non inscrit), Bruno Gilles (UMP), Jean-Claude Gaudin (UMP).

– Jean-Claude Gaudin, avec 17 semaines d’activité, se classe en haut du tableau des 35 sénateurs les moins présents. Le maire UMP de Marseille est dans le top 12 des sénateurs ayant le plus grand nombre d’interventions en hémicycle avec pas moins de 1.000 sorties.  Comprendre : si Jean-Claude Gaudin n’est pas souvent là, quand il traîne au palais du Luxembourg, on l’entend.

– Jean-Noël Guérini cumule 7 semaines d’activité, aucune intervention en hémicycle ces 12 derniers mois, la signature de 27 amendements, aucun rapport, ni proposition de loi, mais tout de même 64 questions écrites au gouvernement. Bref, le Sénat n’inspire pas Jean-Noël Guérini, qui vient d’ailleurs de perdre la présidence du conseil général des Bouches-du-Rhône.

Les élus Bucco-Rhodaniens qui ont voté pour les formations politiques UMP et surtout Force du 13 sont sûrement très satisfaits de leur choix ?

(Source l’Obs)

 

Le FN veut que la CGT rembourse ses subventions !


Nous avons déposé un recours au Tribunal Administratif contre une décision du conseil municipal, du 14 novembre 2014, d’attribuer une subvention de 15360 € à la CGT.

Nous reconnaissons l’utilité des syndicats et de l’importance de leur mission. Mais, comme toute association prétendant à des subventions publiques, les syndicats ne peuvent avoir aucune implication politique. La CGT a pour habitude de publier des tracts contre notre parti lors des élections. Par ces actions, elle enfreint la loi. De plus, certains représentants ont clairement déclaré faire le tri dans les rangs et éliminer tout sympathisant du Front National. Sur ce dernier point, il y a discrimination.

De part sa réponse, le Député-Maire Gaby Charroux légitime la  violation des lois par ce syndicat proche des communistes. Les citoyens pourront ainsi se faire une idée sur sa probité.

subvention CGT

La petite Savannah, les suites…


Visiblement, le député-maire Gaby Charroux n’a pas apprécié notre article sur l’exclusion de la petite Savannah de son école. Comme nous l’avons dit, la majorité ne va pas à l’encontre de la décision de l’éducation nationale.

Le député-maire fait entendre son mécontentement par ces mots :

« Par contre, il est particulièrement désobligeant et démagogique de tenter de récupérer un incident de ce type à des fins purement et bassement politiques qui n’ont pour seule conséquence que de jeter un peu plus le doute sur une profession qui mérite respect, écoute et soutien dans un contexte où les conditions d’exercice sont de plus en plus difficiles ! »

( sources: notre article précédent: http://wp.me/p5hwhZ-4y – maritima: http://www.maritima.info/depeches/politique/martigues/35303/martigues-ecole-di-lorto-declaration-de-gaby-charroux.html?fb_ref=Default )

Nous avons là la réaction typique du communiste qui veut museler toute opposition.

Nous tenons à lui rappeler que Martigues n’est pas la Corée du Nord. Que nous sommes libres de nous exprimer et que c’est notre rôle d’informer les citoyens d’événements que la majorité souhaiterait étouffer…