Marseille capitale du crime

C’est ainsi que La Provence titre son article sur les règlements de comptes dans la capitale phocéenne. 1286 homicides recensés depuis 1996 ; soit une moyenne de 14 homicides par an.

Si nous regardons de plus près les chiffres, la moyenne annuelle de ces dernières années est bien supérieure à celle annoncée dans l’article, puisque elle est de 20 homicides par an. Ce qui veut dire que ces homicides sont en augmentation du fait d’une certaine banalisation des faits. Cette banalisation entraîne de fait une augmentation des délits… tout va crescendo !

Le journaliste annonce quelques chiffres sur les faits qui échappent à la statistique :

  • 10% des vols de voitures
  • 70% des violences hors ménages
  • 90% des violences physiques et sexuelles au sein du ménage.

Les vols seraient constante en augmentation depuis 2010, tout comme la consommation de stupéfiants.

A ces éléments, nous pouvons ajouter que des délits ne sont plus constatés par la Police ou la Gendarmerie car, selon les enquêteurs : « La justice ne poursuit pas ». On laisse donc les délinquants libres de continuer leurs méfaits. Il est facile de comprendre le « ras le bol » des forces de Police et de Gendarmerie.

Voici le constat accablant des politiques successives de l’UMP et du PS.

Source : La Provence du 16 octobre 2015.

Marseille capitale du crime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.