Rien n’est possible sans la tenue des bureaux de vote


Nous sommes à quelques jours du premier tour des élections régionales. Beaucoup de militants et sympathisants ont donné de leur temps pour ces élections (collage, distribution de tracts dans les boites ou sur les marchés). Les sondages nous indiquent que les citoyens de notre belle région souhaitent que le Front National la dirige.

Mais l’aboutissement de cette campagne passe par la surveillance des bureaux de vote. Sans cette surveillance accrue, nous ne pourrons pas gagner. Le gouvernement à travers Manuel Valls l’a déclaré : « Nous ferons tout pour faire barrage au Front National ! »

Marion lance un appel à vous mobiliser pour garder les bureaux. Sur l’image ci-dessous, vous avez les numéros de vos fédérations. Contactez-les.

appel MMLP POUR BDV

Le parti communiste ne se grandit pas à Martigues


Il fallait s’en douter, car au Parti Communiste c’est récurrent ; à travers un tract distribué ce dimanche 29 novembre, il s’attaque au Front National. S’il faut comparer ses propos sur ce tract aux tracts des campagnes électorales précédentes ; il n’y a rien de nouveau.

Toujours les mêmes termes : « Le Front National développe son projet sur les peurs et les haines ». Ce parti du passé ne sait plus comment attirer l’attention. Alors lui-même agite les peurs et les haines en dénonçant que tout ceci provient du camp adverse. Et puis, il y a leur éternel « mieux vivre ensemble »… il manque quelques mots à leur phrase : « mieux vivre ensemble entre communistes ». Car il n’y a pas plus sectaire comme parti. Pour être dans le giron des « biens vus », il faut avoir la carte ou être très proche des représentants du parti.

Un autre exemple de leur sectarisme est justement au coeur du service public. Le PCF et la CGT. L’un ne va pas sans l’autre. Pourtant en France, il y a de nombreux syndicats. Pourquoi ne pas accepter un équilibre des représentations syndicales pour une pluralité d’idées et faire progresser le service public ?

Mais avant toute préoccupation du bien-être des citoyens, c’est surtout le bien-être du parti qui compte. Aujourd’hui, les élus communistes participent à 46% au financement du PCF. A chaque siège perdu, c’est le recul du PCF. Donc, quand on sait cela, on comprend pourquoi le PCF, aux abois, est prêt à toute désinformation.

 

Tract meeting communistes

Egalité en cas de duel


Le dernier sondage BVA confirme notre avance :

  • 43% dans le cas d’une triangulaire.
  • 50% dans le cas d’un duel.

49% des participants au sondage sont pour une triangulaire. Pratiquement la moitié des sondés sont donc contre la fusion de listes ou le retrait d’une liste. Ils ne veulent du pseudo « front républicain » que veulent leur faire avaler le PCF, le FDG, le PS et les LR.

Les français réagissent et rejettent les petites magouilles de nos traditionnels politiciens, car ils sont conscients qu’avec eux, la seule chose dont ils sont sûrs ; c’est l’augmentation des taxes et des impôts.

Article de La Provence du 29/11/2015

Article sondages 29112015

326 370 demandeurs d’emploi en région PACA


Le gouvernement fanfaronnait le mois dernier car il y avait une baisse du nombre de demandeurs d’emploi.

Que va t’il nous dire aujourd’hui avec cette hausse de 42 000 demandeurs d’emploi en octobre 2015 ?

Comment des personnes à la tête de l’Etat peuvent-elles être si crédules ? Depuis le début du quinquennat de François Hollande, aucune des mesures du gouvernement n’est efficace. Il est donc pourtant simple d’en déduire qu’aucune amélioration ne sera observée. Et pourtant, rien ne change et ils sont toujours là à dire que ça ira mieux demain.

La seule chose dont nous sommes sûrs, nous. C’est que ça ira mieux en 2017 !

 

Article de La Provence du 27/11/2015

Article chomage octobre 2015

Valls appelle l’Europe à fermer sa porte aux migrants


C’est ainsi que Le Monde titre son article du 25 novembre 2015.

Le gouvernement fait marche arrière. Hypocrites dès la première heure, le gouvernement et ses alliés ont appelé à accueillir les migrants ; rappelez-vous, il y a deux mois de cela. Par pure idéologie politique et surtout électorale, ils allaient contre l’avis général des français.

Rappelez vous de l’épisode de la maison de la chimie à Paris où le maire Front National de Beaucaire, Julien Sanchez, se faisait huer et frapper car il a eu le courage de déclarer ne pas vouloir accueillir de migrants.

Les maires et les élus Front National se sont opposés à l’accueil. Martigues n’a pas échappé cette règle ; nous nous sommes opposés à l’accueil des migrants (retrouvez notre intervention en cliquant ICI).

Aujourd’hui le Gouvernement fait volte face. Il lui a fallu 132 morts et 350 blessés pour accepter l’évidence : Il faut fermer les frontières, il ne faut plus accueillir les migrants, il y va de la sécurité nationale.

Le gouvernement tente d’échapper à ses responsabilités en jouant la carte de l’unité nationale ; mais des familles de victimes des attentats de Paris ont déjà fait valoir leur retrait car elles estiment que le gouvernement est responsable de la mort de ces innocents.

Seul le Front National s’est opposé dès le premier jour à l’arrivée massive des immigrés clandestins. Nous avons fait valoir, avant tout considération politique, la sécurité des français avant tout.

 

Retrouvez l’article du Monde en cliquant ICI.

Les magouilles des politiciens vont bon train !


A quelques jours du premier tour, aux vues des derniers sondages, l’ensemble des groupes politiques ne se préoccupent que d’une chose : Faire perdre le Front National… Exit leurs programmes pour les Régionales.

De fait, nous voyons revenir le fameux « front républicain ». Voila, leur but est clair : conserver leurs places et leurs petites magouilles politiciennes.

Ces fameux politiciens veulent voler le vote des français. La seule chose à faire, c’est de s’opposer avec force. Les français doivent leur faire comprendre qu’ils ne veulent plus d’eux.

Mobilisez-vous !

  • Inscrivez-vous pour garder les bureaux de vote pour le respect de la démocratie.
  • Votez  Front National, la France plein Sud, dès le premier tour pour remporter la victoire le 6 décembre.

 

Article de La Provence du 25 novembre 2015

  • Article coallition

40 000€ de subventions pour le PCF


Les martégaux seront ravis d’apprendre que les communistes utilisent l’argent public à leur profit à une semaine du premier tour des élections régionales.

Lors du vote de l’augmentation du taux de la taxe  d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM), les communistes ont presque jurés qu’elle était nécessaire car une partie de cet argent servirait à la création de crèches… et blablabla et blablabla…

N’empêche que l’addition pour les propriétaires de Martigues  s’est élevée à + 40% sur leur taxe foncière cette année. Surcoût aussi supporté par les locataires du parc privé uniquement, puisque les sociétés HLM sont exonérées de taxe foncière à Martigues.

Ce jeudi 18 décembre, au conseil communautaire de la CAPM, nous devions voter une subvention de 40 000 € au profit d’une association se nommant « Plus belles les luttes » pour un festival qui se déroulera du 25 au 28 novembre ; soit une semaine avant le premier tour.

Cette association réalise des courts métrages. Si l’on s’étend sur ses productions, il est facile de constater que l’association ne produit que des films sur la CGT et le PCF ; entre autres, l’université d’été du PCF vu par plus belles les luttes. Son président est Thierry Del Baldo, élu communiste de l’opposition de Châteauneuf les Martigues et syndiqué de la CGT. Sur son profil Facebook, il déclare être intermittent du spectacle ; la CAPM à travers cette subvention lui verse une rémunération.

Les intervenants de ce festival sont soit de la CGT ou du PCF.

L’association créée en 2010 et dont son siège social est à Port de Bouc est classée dans la catégorie de son activité : Activité Politique.

Nous nous sommes donc retrouvés au conseil de la CAPM, à voter pour une subvention au profit d’un festival qui est à but politique et partisan ; ce qui est illégal du point de vue de la loi. Mais les communistes font fis des lois. ils sont dans le désarroi car ils sentent que le territoire leur échappe.

Le Front National s’est naturellement opposé à cette subvention car l’argent public ne doit pas servir à des causes politiques.

 

 

Ci dessous, les différentes photographies :

  • L’affiche du festival diffusée avant le conseil communautaire où les logos de la ville et de la CAPM apparaissent.
  • La page Facebook de plus belles les luttes.
  • La page Facebook de Thierry DelBaldo.
  • La saisie d’écran sur l’identité de l’association « plus belles les luttes ».
  • L’article de La Provence du 21 novembre 2015.
  • L’article sur le site de Maritima Info. A noter la différence d’expression entre le journal et la radio, dont deux reporteurs étaient présents. Radio Maritima appartenant à la ville est sous domination communiste, ce qui lui vaut le surnom de Radio Moscou.

Adrien Mexis claque la porte du FN


En pleine campagne des Régionales, Adrien Mexis a décidé de quitter le Front National.
L’élément déclencheur de cette décision est sa 15ème position sur la liste « La France, plein Sud » des Bouches du Rhône ; place qui ne lui convenait pas.
Bien sûr, comme bon nombre de personnages du monde politique, et Adrien Mexis n’échappe pas à cette règle, il est plus facile de taper sur l’institution que d’admettre ses propres tords.
Stéphane Ravier, au fil du temps, a perdu confiance en Adrien Mexis pourtant prometteur sur le papier. Il s’en explique en répondant aux questions du journaliste.
Nous avons su par des militants fidèles qu’Adrien Mexis leur a envoyé son communiqué. Quel était son but, sinon que de nuire au Front National ?
Aujourd’hui, Adrien Mexis ne sera qu’un passage car les militants de la 13ème circonscription ne sont motivés que par une seule chose: La victoire de Marion aux Régionales.

Article mexis1 Article Mexis2 Article Mexis3

Qui se bat pour l’emploi ?


Nous voyons fleurir des affiches du PCF sur les panneaux d’affichage libre de notre belle ville intitulées : « Qui se bat pour l’emploi ? ».

Cette affiche Affiche communiste QUIpourrait faire rire bon nombre de Martégales ou Martégaux si la question de l’emploi n’était pas si préoccupante.

A travers cette présentation, le PCF / FDG se déclare comme la seule alternative pour lutter contre le chômage. Faut-il rappeler aux citoyens que le PCF / FDG est l’allié de toujours du PS ; qu’il a appelé à voter pour Hollande en 2012. Depuis son élection, le chômage et la précarité ne font qu’augmenter. Mais plus localement, à Martigues, en une année, le chômage a augmenté de 1%, passant de 14 à 15% de la population (chiffre déclaré par le Député-Maire lors d’une réunion de quartier). Alors qui se bat pour l’emploi ??? surtout pas le PCF / FDG.

Chers Martégales et Martégaux, allez-vous continuer à croire leurs éternels mensonges ?

Avec Marion, une nouvelle chance pour notre région


Marion présente son programme pour la Région Provence Alpes Côte d’Azur à travers un document de 24 pages.

Ce document téléchargeable ci-dessous décrit toutes les mesures réunies sous six chapitres :

I – LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, PRIORITÉ DE LA RÉGION

  1. Le fond régional de partenariat des entreprises.
  2. La renaissance industrielle de notre région.
  3. Une formation professionnelle et un apprentissage adaptés aux réalités.

II – LE PATRIOTISME ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AU SERVICE

DE NOS ENTREPRISES, DE NOTRE AGRICULTURE, ET DE NOS EMPLOIS

  1. Les entreprises de PACA d’abord.
  2. Nos produits dans nos assiettes.

III – POUR NOTRE JEUNESSE : VIVRE ET TRAVAILLER AU PAYS

  1. Le mérite et l’effort à l’honneur.
  2. Tradition et innovation : Du lycée de la mer aux nouvelles technologies.
  3. Sport et culture : une région qui vit et vibre.

IV – AMÉLIORATION, SÉCURISATION, ET DIVERSIFICATION

DES TRANSPORTS

  1. Des TER sûrs, propres, et à l’heure !
  2. La police régionale des transports.
  3. En finir avec le tout-ferroviaire.
  4. Vers l’Italie.

V – ENTRE MER ET MONTAGNE

  1. Un comité régional de tourisme montagnes.
  2. Environnement, croissance bleue et verte, filière bois.
  3. Des territoires désenclavés et respectés.
  4. Aux côtés des communes.

VI – FAIRE VIVRE, DÉFENDRE, ET PROMOUVOIR NOTRE IDENTITÉ

  1. Face au communautarisme, ne plus reculer d’un pas.
  2. Nos paysages sont l’âme de nos pays.
  3. Notre identité, notre avenir.

La version papier sera bientôt disponible, vous pourrez nous retrouver pour échanger sur notre projet.

Téléchargez le document : Projet-Avec-Marion-la-France-plein-Sud

Les appartements insalubres de 13 Habitat


La Provence du 9 novembre présente un article sur un appartement insalubre du Grès, géré par 13 Habitat. Cet exemple n’est pas le seul.

Lors de la réunion de quartier, des résidents de Notre Dame des Marins ont fait part du mauvais état des appartements aux adjoints de quartiers. La seule réponse qu’ils ont obtenu, c’est de contacter 13 Habitat. D’ailleurs la représentante de 13 Habitat était absente ce soir là, sans s’être excusée.

Mais ce n’est pas le seul exemple, car des résidents de 13 Habitat nous ont fait part directement des mêmes problèmes de moisissures.

Il semble, depuis le changement de présidence du Conseil Départemental, aujourd’hui dirigé par l’union UDI/Les Républicains, qu’il en résulte qu’une équipe de « Y’a qu’à, faut qu’on » a remplacé les équipes anciennes. Visiblement, la présidente du Conseil Départemental a décidé de faire des économies sur les dépenses du conseil en ne réalisant plus les entretiens nécessaires au parc de son habitat.

En face, la majorité martégale ne semble pas avoir le poids ou la détermination d’obliger le Conseil Départemental à réaliser ces travaux. Les deux conseillers départementaux PCF montrent déjà leurs limites.

Article champignons grès

Le soutien de Boubakeur à Estrosi ne fait pas que des heureux !


Un article dans La Provence relate un désaccord sur la présence Dalil Boubakeur, recteur de la grande mosquée de Paris, sur la liste des soutiens à Christian Estrosi.

Selon cet article la présence du recteur sèmerait le trouble dans la communauté musulmane. Chafia Mentalecheta, députée algérienne, a contacté le recteur pour lui signifier son désaccord ; le recteur justifiant sa présence sur cette liste en déclarant que Christian Estrosi a créé cinq mosquées à Nice alors qu’il n’y en avait pas une seule avant.

Pourquoi une députée algérienne s’immisce dans cette campagne des Régionales 2015 ? Vous constaterez en cliquant sur le lien plus loin que cette députée est installée en France, qu’elle dirige structure d’insertion dans la région parisienne, et qu’elle est proche du PS (sa biographie).

Le PS n’apprécie guère ce rapprochement car il estime que l’électorat musulman lui appartient.

Article communauté musulmane