La conférence régionale consultative : le gadget d’Estrosi.


L’inspecteur gadget Estrosi lance son gogo-gadget ou bobo-gadget, bref appelez-le comme vous le désirez.

La création de cette conférence régionale consultative n’a rien de légal puisque sa création ne repose sur aucun texte. Elle est anti-démocratique puisqu’elle ne respecte pas le résultat du scrutin du 13 décembre 2015, car seuls les membres élus des listes de ce deuxième tour peuvent siéger légitimement au Conseil Régional. Elle est un abus de l’argent du contribuable car si les membres siégeant ne seront indemnisés, ils auront forcément un défraiement pour leurs déplacements, sans compter sur l’emploi des fonctionnaires territoriaux, de la structure de la région et des consommables.

C’est pour ces raisons que le Front National a voté contre cette création et avons déclaré, par Marion Maréchal Le Pen, que nous ne siègerons pas cette mascarade.

C’est sans surprise que nous constatons dans l’article de La Provence que le PS et les communistes se réjouissent de la création de cette assemblée ; pauvres rêveurs qu’ils sont, pensant que Christian Estrosi va leur laisser décider pour la région. C’est sûr, ils vont pouvoir s’exprimer, mais ça va s’arrêter là. Un bon conseil à leur apporter est de visionner le conseil régional du 29/01/2016 ; surtout les instants quand le président critique vertement les 18 années de gestion socialiste de la région ou quand il compare au Front National au Front de Gauche…

Retrouvez l’article de La Provence et l’intervention de Marion Maréchal Le Pen.

Article conférence régionale

Repas de circonscription


Chers amis,

Vous êtes cordialement invités au repas du Front National / Rassemblement Bleu Marine de la 13ème circonscription. Il se tiendra le vendredi 19 février à 19h30 au restaurant « Le yacht club », route de Carteau à Port Saint Louis du Rhône.

(google maps : https://goo.gl/maps/jYPNrcrp3yw)

Avec la participation de Stéphane RAVIER, sénateur de Bouches du Rhône, Maire des 13ème et 14ème arrondissements de Marseille.

Seront présents, nos amis des villes de la circonscription.

Les inscriptions obligatoires se feront en contactant  le 0688532411 au préalable et en remplissant le bon d’inscription que vous pouvez télécharger en cliquant ICI

Pour les retardataires, pressez-vous, ce sont les derniers jours pour s’inscrire. Fermeture des inscriptions mercredi 17 février.

Amitiés patriotiques

2-2

Le triste record du PS


Le gouvernement socialiste bat un triste record en 2015, celui du chômage. 3 590 600 inscrits à Pôle Emploi ; dont 472 270 en PACA.

Ce gouvernement incapable de mettre en action une politique économique permettant une reprise et la création d’emploi, ne sait que s’attaquer au Front National. Forcément, il est plus facile de détourner l’attention des médias complices et des citoyens, plutôt que de s’engager pour un redressement de la France.

Ceci se vérifie au plus petit échelon. Lors des régionales, en bon petit soldat, la représentante martégale du PS y allait de son commentaire en parlant d’ennemi politique. Plutôt de s’atteler à une présence et un engagement sur le terrain, elle préférait crier au loup… elle en a récupéré les fruits de son labeur ; c’est à dire rien !

Les Républicains de la 13ème se déchirent


Chaque jour, la presse nous apporte un épisode supplémentaire du combat des responsables locaux Les Républicains pour l’accession aux responsabilités de la 13ème circonscription.

Chacun y va de son communiqué de presse. Chacun reproche à l’autre les échecs électoraux ; en exemple Vincent Goyet reprochant à Philippe Maurizot ses résultats sur Fos sur Mer aux régionales ou Michel Leban reprochant à Philippe Maurizot sa rencontre avec François Bernardini (maire d’Istres) entre les deux tours des régionales.

Tous oublient deux éléments très importants. Le résultat sur la 13ème circonscription est la responsabilité de l’ensemble des élus LR et avec un résultat de 12,97% au premier tour des régionales, les Républicains ne pouvaient pas remporter cette élection sans une compromission avec la Gauche.

Depuis quelques mois, Les Républicains montrent aux citoyens qu’ils ne sont que « guerres intestines » et petits arrangements entre amis de la Gauche pour garder leurs sièges ou convoiter celui de l’autre.

Article LR vote responsable secteur

Voeux du Député-Maire de Martigues


Depuis quelques jours, le Député-Maire de Martigues fait le tour des quartiers de la ville pour ses voeux à la population, accompagné des élus de la majorité et de l’opposition.

Il aborde des sujets divers comme les futurs projets de la municipalité, la métropole, l’économie et la politique. Il se plait de répéter que sa politique est honnête empreinte de démocratie, respect, etc… etc… du réchauffé en quelque sorte. Mais si sa politique était si belle et respectueuse, il aurait l’honnêteté de respecter le vote des martégales et martégaux, qui à 47,20% ont voté Front National aux dernières élections régionales. Il aurait également le respect du protocole et de citer la présence du Conseil Régional du Front National, Emmanuel Fouquart, au lieu de ne citer que celle du Conseiller Départemental communiste.

Il aborde les sujets de la sécurité du point de vue national et local, reprenant celui de la déchéance de nationalité. Il rappelle les fondamentaux de la République : Liberté, Egalité et Fraternité et expliquant à l’assemblée qu’un individu avec sa ceinture d’explosif n’en a rien à faire de sa nationalité française une fois mort. Par son exemple, il trompe son assemblée. La déchéance de nationalité n’a pas pour objectif d’être appliquée à un individu mort et qui aura tué des citoyens. La déchéance de nationalité a pour but de retirer la nationalité à un individu, qui est tout sauf fraternel, pour l’expulser du territoire national et empêcher ainsi la commission d’un nouvel attentat.

Sur l’économie, il oppose l’industrie et le tourisme. Par ses arguments développés sur le secteur économique du tourisme (des emplois saisonniers, des travailleurs dissimulés), le Député-Maire démontre qu’il ne veut pas développer ce secteur économique sur notre territoire. Ses intentions sont confirmées  par recoupement avec ses déclarations au dernier conseil municipal où il annonçait le développement des logements sociaux sur La Couronne et Carro. Le logement social  ne va pas de pair avec le tourisme. Il est utopique de croire que l’on peut faire cohabiter le développement touristique d’un secteur et y implanter sur ce dernier des immeubles à caractère social.

L’industrie reste sa seule priorité économique, et c’est bien là le danger. Nous le savons tous, l’industrie va très mal et elle a besoin de soutien. Mais pour le bien-être de notre territoire, nous ne pouvons pas axer notre politique économique que sur ce secteur. Il faut se diversifier.

Politique générale : Il ne nous laisse pas l’impression d’un « retour vers le futur », mais d’un « aller vers le passé » : Opposition des salariés contre le patronat… Nous retrouvons les slogans communistes des années 50, laissant clairement apparaître que les communistes ne sont pas des visionnaires, mais des passéistes.

 

 

 

 

Suppression des antennes départementales du Conseil Régional par Christian Estrosi


:: Suppression des antennes départementales du Conseil Régional par Christian Estrosi : des économies oui, mais pas au détriment de la proximité ::

Communiqué du 12 janvier 2016

Christian Estrosi a annoncé sa volonté de supprimer les antennes départementales du Conseil Régional pour mettre en place de simples guichets d’accueil, dont le contour et la mission semblent flous. Il envisagerait même par ailleurs d’installer ces guichets dans des mairies.
Cette mesure aurait comme effet d’éloigner la Région, à travers ses services au public, de la population de Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Cette volonté de centralisation à Marseille apparaît d’autant plus étonnante de la part d’un Président qui avait, pendant sa campagne, indiqué vouloir au contraire rapprocher la Région des citoyens et de la part d’un élu des Alpes-Maritimes, département éloigné de la capitale régionale.

Par ailleurs, les conseillers régionaux (de la majorité comme de l’opposition) bénéficiaient jusqu’ici de bureaux et de moyens dans les antennes de leur département d’élection. Imagine-t-on désormais un élu des Hautes-Alpes donner rendez-vous dans ses bureaux de Marseille à un habitant de Gap l’ayant sollicité ?
Il s’agit ici d’une régression évidente de la démocratie de proximité par rapport aux mandatures précédentes, et d’une mesure contraire à l’esprit du mode de scrutin. Les conseillers régionaux étant élus sur des sections départementales et non sur une liste unique, ils représentent aussi les électeurs de leurs territoires et se doivent de représenter la Région auprès de ceux-ci.

En fermant les antennes départementales, Christian Estrosi couperait le contact entre les services de la Région et la population mais aussi entre les élus de la Région et leurs concitoyens. Nous pensons tout au contraire que si la mission des antennes locales doit être modifiée c’est au contraire pour renforcer la proximité et la présence de la Région auprès des habitants de PACA, et pas pour en faire de simples accueils. Si la préoccupation de Christian Estrosi est réellement de faire des économies, qu’il regarde du côté de ses frais de communication ou encore du coût de sa future « conférence territoriale » ou des 30 millions d’euros promis pour l’institut lui ayant permis de s’accorder les faveurs du candidat écologiste indépendant.

C’est pourquoi les conseillers régionaux du groupe Front National, représentant 45% des électeurs de Provence-Alpes-Côte d’Azur, s’opposent fermement à ce projet.

Marion Maréchal-Le Pen
Député de Vaucluse
Présidente du groupe Front National à la Région PACA

Agressions sexuelles en Allemagne


La « nuit de la honte », c’est ainsi qu’est nommée la nuit de la St Sylvestre à Cologne. Il a fallu pas moins de dix jours pour que la presse française en parle enfin.

600 plaintes déposées dont 40% pour agressions sexuelles commises par des migrants d’Afrique du Nord.

Voila le résultat de l’idéologie de certains politiciens : Accueillir, toujours accueillir ; créant une insécurité pour les citoyens.

Retrouvez la vidéo de BFMTV sur le sujet en cliquant ICI.

 

 

Les conférences de ce début d’année


Nous proposons les premières conférences de cette année 2016 :

 

  • Samedi 23 janvier – 15 heures.
    • La laïcité face à l’Islam.

Présentée par Bertrand Dutheil de la Rochère, elle se déroulera à la fédération – 9 rue Louis Maurel – Marseille 6 – Entrée 3€.

 

  • Jeudi 28 janvier – 19h30.
    • Libye : Géopolitique de la déstabilisation.

Présentée par Bernard Lugan, elle se déroulera Mairie des 13/14 – 72 rue Paul Coxe – Marseille 14.

 

  • Samedi 27 février – 15 heures.
    • Patriotisme économique contre ultra-libéralisme.

Présentée par Bernard Monot, elle se déroulera à la fédération – 9 rue Louis Maurel – Marseille 6 – Entrée 3€.

 

Retrouvez les visuels des conférences ci-dessous.

Vœux pour cette année 2016


Nous vous souhaitons une bonne année 2016, remplie  de réussites, de joies, de bonheur et de santé :

Cette année 2015 fut marquée par des événements dramatiques, espérons que 2016 soit plus sereine pour les français.

Notre progression en 2015 nous permet de représenter les français dans toutes les assemblées et collectivités : conseils municipaux, conseils territoriaux, métropole, conseil départemental et conseil régional avec 42 élus aux dernières élections du 6 et 13 décembre 2015. Nos concitoyens comptent sur nous et nous allons amplifier notre implantation sur le territoire.

C’est avec plaisir que nous vous retrouverons tout au long de cette année 2016.