Même un 8 mai, la discrimination va bon train !


Ce dimanche 8 mai avait lieu la commémoration du 8 mai 45 à La Couronne.

En présence des anciens combattants et de quelques élus, l’adjointe de quartier, Mme San Nicolas, a prononcé le discours de Mr le Député-Maire.

En début de discours, elle a salué le Conseiller Départemental communiste et sciemment omis de saluer la présence du Conseiller Régional Emmanuel Fouquart. Elle ne pouvait pas ignorer sa présence car il était face à elle.

Même un 8 mai, la discrimination va bon train à Martigues.

Cet acte est une discrimination, délit prévu et réprimé par le Code Pénal. Il est aussi une injure aux citoyens martégaux qui ont voté pour la liste Front National aux dernières élections régionales et un non respect de la démocratie.

Après la cérémonie, certains anciens combattants ont fait part de leur étonnement.

Ces communistes qui se veulent moralisateurs à l’instar de leur chef de file qui s’exprimait ainsi dernièrement dans la presse écrite « des comportements qui n’honorent en rien la politique », ne sont en rien représentatifs d’une morale ou d’un respect aux personnes. Alors quand il parle de « pensées nauséeuses » ; il doit penser à celles qui animent certains membres de son groupe politique.

L’ex-Vladivostok baptisé Gamal Abdel Nasser


Le premier des deux navires construits pour la Russie, puis revendu à l’Egypte a pris la mer. Ces deux navires sont la représentation de l’échec du Gouvernement dans tous les domaines. Ce gouvernement qui, sous pression des Etats Unis, avait dénoncé son contrat.

Ces deux navires vendus à la Russie pour un montant de 1,2 milliards d’euros ont été rachetés par l’Egypte à 950 millions d’euros avec des fonds Saoudien.

L’ardoise est lourde. En plus de la baisse du montant de la transaction (- 250 millions d’euros), il y a le coût du désarmement des bâtiments prévus pour l’état Russe et de l’armement pour le nouvel acquéreur. Mais sur ces éléments, nous n’avons pas d’information.

Hier, le premier des navires a pris discrètement la mer. Le second va le suivre très prochainement.

Article le Nasser