L’immonde circulaire du gouvernement


L’immonde circulaire du gouvernement de Manuel Valls et de ses alliés de Gauche passée en douce.

On comprend mieux l’appel aux particuliers d’Emmanuelle Cosse à mettre à disposition une chambre ; car l’afflux des migrants en France va s’amplifier.

Ces fossoyeurs de notre belle France ont supprimé la notion d’illégalité pour les clandestins. Maintenant, chaque clandestin peut arriver en France par n’importe quel moyen puisqu’il n’est plus expulsable dès lors qu’il touche le sol du territoire national.
Il sera de facto conduit vers un centre d’accueil (CADA ou CAO) pour une procédure d’obtention d’un titre de séjour. Il sera donc hébergé et nourrit le temps de la procédure (3 mois à 1an) et c’est là qu’interviennent les particuliers qui seront chargés de les loger (voir l’article de Valeurs Actuelles ICI).

Pour mémoire : Martigues a un ATSA et Istres un CAO au coeur de l’AFPA. Concernant ce dernier, rappelez-vous des 40 migrants qui ont été accueillis à l’AFPA. Le coût annuel de cet accueil : 700 000 €. Combien va coûter l’accueil de l’ensemble des migrants, en sachant que rien qu’à Calais, ils sont actuellement 9 000, sans compter ceux qui ont été répartis en France (voir l’article de BFMTV en cliquant ICI) ? Nous sommes sûrs que d’une chose ; ce sont nos impôts qui vont financer cette gabegie.

Durant cette période d’attente (3 mois à 1 an), ces personnes pourront procréer et donc, par le droit du sol, l’enfant sera français et ils auront droit au rapprochement familial.

Cette circulaire va faire sombrer notre économie, mettre en danger les citoyens et paupériser la population…

Il y a urgence pour notre France. Seul le Front National pourra mettre un coup d’arrêt à tout cela. En 2017, aux présidentielles et aux législatives, il faudra voter pour Marine et ses députés.

Emmanuel Fouquart

 

L’article du Figaro.

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/08/12/31001-20160812ARTFIG00401-la-circulaire-passee-sous-silence-qui-supprime-la-notion-d-immigration-illegale.php

Martigues : les centres-villes continuent de décliner


Les soldes 2016 sont catastrophiques pour les centres-villes. En cause, plusieurs facteurs :

  • La période des soldes : Elles ont débuté le 22 juin et se sont terminées le 02 août ; précédée d’une semaine par les ventes privées.
  • Le mauvais temps du printemps a fait que les stocks ne sont pas écoulés avant cette date du 22 juin.
  • Avoir débuté les soldes d’été au deuxième jour de l’été est incongru. Si cette date est logique pour Paris, car la ville se vide d’une partie de ses habitants partant en vacances ; elle est illogique pour les communes à fort potentiel touristique.
  • L’attentat du 14 juillet a fait déserter les centres-villes.

Lire la suite