326 370 demandeurs d’emploi en région PACA


Le gouvernement fanfaronnait le mois dernier car il y avait une baisse du nombre de demandeurs d’emploi.

Que va t’il nous dire aujourd’hui avec cette hausse de 42 000 demandeurs d’emploi en octobre 2015 ?

Comment des personnes à la tête de l’Etat peuvent-elles être si crédules ? Depuis le début du quinquennat de François Hollande, aucune des mesures du gouvernement n’est efficace. Il est donc pourtant simple d’en déduire qu’aucune amélioration ne sera observée. Et pourtant, rien ne change et ils sont toujours là à dire que ça ira mieux demain.

La seule chose dont nous sommes sûrs, nous. C’est que ça ira mieux en 2017 !

 

Article de La Provence du 27/11/2015

Article chomage octobre 2015

Valls appelle l’Europe à fermer sa porte aux migrants


C’est ainsi que Le Monde titre son article du 25 novembre 2015.

Le gouvernement fait marche arrière. Hypocrites dès la première heure, le gouvernement et ses alliés ont appelé à accueillir les migrants ; rappelez-vous, il y a deux mois de cela. Par pure idéologie politique et surtout électorale, ils allaient contre l’avis général des français.

Rappelez vous de l’épisode de la maison de la chimie à Paris où le maire Front National de Beaucaire, Julien Sanchez, se faisait huer et frapper car il a eu le courage de déclarer ne pas vouloir accueillir de migrants.

Les maires et les élus Front National se sont opposés à l’accueil. Martigues n’a pas échappé cette règle ; nous nous sommes opposés à l’accueil des migrants (retrouvez notre intervention en cliquant ICI).

Aujourd’hui le Gouvernement fait volte face. Il lui a fallu 132 morts et 350 blessés pour accepter l’évidence : Il faut fermer les frontières, il ne faut plus accueillir les migrants, il y va de la sécurité nationale.

Le gouvernement tente d’échapper à ses responsabilités en jouant la carte de l’unité nationale ; mais des familles de victimes des attentats de Paris ont déjà fait valoir leur retrait car elles estiment que le gouvernement est responsable de la mort de ces innocents.

Seul le Front National s’est opposé dès le premier jour à l’arrivée massive des immigrés clandestins. Nous avons fait valoir, avant tout considération politique, la sécurité des français avant tout.

 

Retrouvez l’article du Monde en cliquant ICI.

Les magouilles des politiciens vont bon train !


A quelques jours du premier tour, aux vues des derniers sondages, l’ensemble des groupes politiques ne se préoccupent que d’une chose : Faire perdre le Front National… Exit leurs programmes pour les Régionales.

De fait, nous voyons revenir le fameux « front républicain ». Voila, leur but est clair : conserver leurs places et leurs petites magouilles politiciennes.

Ces fameux politiciens veulent voler le vote des français. La seule chose à faire, c’est de s’opposer avec force. Les français doivent leur faire comprendre qu’ils ne veulent plus d’eux.

Mobilisez-vous !

  • Inscrivez-vous pour garder les bureaux de vote pour le respect de la démocratie.
  • Votez  Front National, la France plein Sud, dès le premier tour pour remporter la victoire le 6 décembre.

 

Article de La Provence du 25 novembre 2015

  • Article coallition

40 000€ de subventions pour le PCF


Les martégaux seront ravis d’apprendre que les communistes utilisent l’argent public à leur profit à une semaine du premier tour des élections régionales.

Lors du vote de l’augmentation du taux de la taxe  d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM), les communistes ont presque jurés qu’elle était nécessaire car une partie de cet argent servirait à la création de crèches… et blablabla et blablabla…

N’empêche que l’addition pour les propriétaires de Martigues  s’est élevée à + 40% sur leur taxe foncière cette année. Surcoût aussi supporté par les locataires du parc privé uniquement, puisque les sociétés HLM sont exonérées de taxe foncière à Martigues.

Ce jeudi 18 décembre, au conseil communautaire de la CAPM, nous devions voter une subvention de 40 000 € au profit d’une association se nommant « Plus belles les luttes » pour un festival qui se déroulera du 25 au 28 novembre ; soit une semaine avant le premier tour.

Cette association réalise des courts métrages. Si l’on s’étend sur ses productions, il est facile de constater que l’association ne produit que des films sur la CGT et le PCF ; entre autres, l’université d’été du PCF vu par plus belles les luttes. Son président est Thierry Del Baldo, élu communiste de l’opposition de Châteauneuf les Martigues et syndiqué de la CGT. Sur son profil Facebook, il déclare être intermittent du spectacle ; la CAPM à travers cette subvention lui verse une rémunération.

Les intervenants de ce festival sont soit de la CGT ou du PCF.

L’association créée en 2010 et dont son siège social est à Port de Bouc est classée dans la catégorie de son activité : Activité Politique.

Nous nous sommes donc retrouvés au conseil de la CAPM, à voter pour une subvention au profit d’un festival qui est à but politique et partisan ; ce qui est illégal du point de vue de la loi. Mais les communistes font fis des lois. ils sont dans le désarroi car ils sentent que le territoire leur échappe.

Le Front National s’est naturellement opposé à cette subvention car l’argent public ne doit pas servir à des causes politiques.

 

 

Ci dessous, les différentes photographies :

  • L’affiche du festival diffusée avant le conseil communautaire où les logos de la ville et de la CAPM apparaissent.
  • La page Facebook de plus belles les luttes.
  • La page Facebook de Thierry DelBaldo.
  • La saisie d’écran sur l’identité de l’association « plus belles les luttes ».
  • L’article de La Provence du 21 novembre 2015.
  • L’article sur le site de Maritima Info. A noter la différence d’expression entre le journal et la radio, dont deux reporteurs étaient présents. Radio Maritima appartenant à la ville est sous domination communiste, ce qui lui vaut le surnom de Radio Moscou.

Jonquières : parking payant ou non ?


Amis Martégaux, nous vous proposons un sondage ; le parking de Jonquières doit-il devenir payant ?

Selon les voeux de la majorité PCF/PS/EELV, 350 places sur 475 doivent devenir payantes par l’installation de barrières.

Mais avant d’aller plus loin, nous allons pousser « notre coup de gueule ». Nous découvrons dans la presse « La Provence », un article sur ce sujet et deux élus ont eu le droit à la parole : Mme Boussahel et Mr Di-Maria… En ce qui concerne le Front National : exit !

La Provence depuis quelques temps nous refuse toute publication. Par contre, elle donne parole à une adjointe qui ne connait pas ses dossiers et n’est pas plus sur le terrain que l’opposant interrogé. Nous prenons en exemple le déplacement du marché dont nous avons fait prendre connaissance, lors de la commission des finances, à la majorité que l’ensemble des forains ne voulaient pas de son déplacement après avoir contrôlé les pétitions signées.

Mais revenons sur notre sujet. Pourquoi rendre obligatoirement payant le parking de Jonquières ? N’est-il pas possible d’augmenter l’offre de stationnement ? Comme le dit une retraitée dans l’article : « Ce n’est pas terrible pour une ville comme Martigues. Tout est déjà payant ici ».

La majorité est à l’affût du moindre centime. Elle ne sait plus comment tenir son budget. Les propriétaires ont déjà subi l’augmentation de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères ; augmentant leur taxe foncière de 40%. Cette manœuvre couverte sous fond de création de la Métropole leur permet de dégager un excédant qui rentre dans les caisses. Martégales, Martégaux, vous verrez que vivre à Martigues sous gouvernance de la Gauche va devenir de plus en plus cher. Il faut bien que les communistes continuent leur politique clientéliste s’ils veulent exister à Martigues. Pour mémoire, le budget 2015 des subventions est de 13 millions d’euros et que celui de l’investissement à 15 millions.

Participez au sondage et partager à vos amis :  Parking de Jonquières, gratuité ou pas ?

Article parking payant

Le canton de Martigues est vraiment un micro-état stalinien


Les communistes n’ont pas apprécié leur appellation « Dinosaures Staliniens » ; et oui, toutes les vérités ne sont pas bonnes à entendre. Nous avons subi une attaque en règle lors du débat d’orientation budgétaire leur permettant de détourner l’attention du public sur ce qui était l’objet de notre conseil : l’état des finances de la commune. Ainsi, ils échappaient à la responsabilité de leur fiasco.

Nous avons eu droit à un article terne de Maritima s’empressant de cacher la vérité au citoyens ; finances obligent. Martima communication, c’est 3 millions d’euros de chiffre d’affaire par an depuis 2008. Cette année la majorité a voté 1,8 millions d’euros de commande en faveur du média. En exemple, l’achat de 4000 heures d’audience pour l’année 2015, ce qui représente 77 heures de programmes sur la ville de Martigues par semaine pour 84 heures que produit la radio. Entendez-vous parler de Martigues à longueur de journée sur Maritima ?

Par contre, La Provence a produit un article objectif sur le débat d’orientation budgétaire. Le journal n’a pas tardé de recevoir un avertissement des communistes par la personne de Mr Gaby Charroux, député-maire de Martigues. Les staliniens cherchent-ils à museler la presse ?

Retrouvez ci-dessous la réponse de La Provence à Mr Gaby Charroux.

Gaby Charroux - la provence