Le patriotisme social


conf-melin

Vendredi 10 février à 19 heures, nous vous proposons une conférence à la fédération sur le thème «Le patriotisme social», présentée par la Docteur Joëlle Melin, Député français au Parlement Européen et coordinatrice des Comités d’Action Programmatrique 2017, en charge de la santé et des affaires sociales.

Ouvert à tout public, nous vous attendons au 9 rue Louis Maurel à Marseille (06). Vous pourrez échanger avec l’intervenant en lui posant vos questions sur le sujet.

Entrée: 2€.

La démocratie à la sauce communiste


Chaque année, la majorité organise une rencontre élus / lycéens, mais comme chaque année, l’opposition n’est pas représentée. Les lycéens n’ont donc qu’un seul point de vue et au passage, on leur fait état d’une adhésion au parti communiste.

Déni de démocratie flagrant, mais nous avons l’habitude et les martégales et martégaux en sont conscients.

Les changements à Martigues, ça ne sera qu’en 2020 où la démocratie sera respectée.

capture-decran-2016-11-15-a-08-50-22

Les communistes sacrifient Noël


14639724_1318103114889955_6973076408504120568_n

Nous avons constaté sur les réseaux sociaux que l’abandon du palais de Noël cette année choquait bon nombre de Martégales et Martégaux.

En effet, le Député-Maire communiste a décidé d’annuler cette manifestation au motif qu’elle coutait 80 000 € et que de nombreux visiteurs venaient d’autres villes que Martigues.

Par cette décision, les communistes ont décidé de sacrifier Noël au profit d’animations idéologiques gauchistes.

Ils sont tous là :

capture-decran-2016-11-04-a-23-32-47

Les budgets des maisons de quartiers de Martigues et de la MJC sont utilisés pour des manifestations en faveur de l’accueil des migrants dans notre pays de Martigues. 

Nous rappelons que les maisons de quartier, c’est plus de 2 millions d’euros de subventions et la MJC, c’est presque 500 000 € ; mais là, il n’y a pas de problème avec la provenance du public, ni avec le coût des manifestations.

Les élections arrivent et ça se voit : L’argent public est gaspillé pour le clientélisme.