La démocratie à la sauce communiste


Chaque année, la majorité organise une rencontre élus / lycéens, mais comme chaque année, l’opposition n’est pas représentée. Les lycéens n’ont donc qu’un seul point de vue et au passage, on leur fait état d’une adhésion au parti communiste.

Déni de démocratie flagrant, mais nous avons l’habitude et les martégales et martégaux en sont conscients.

Les changements à Martigues, ça ne sera qu’en 2020 où la démocratie sera respectée.

capture-decran-2016-11-15-a-08-50-22

Déplacement du marché de Joncquières : Notre sondage.


Nous avons appris, avec surprise, par un citoyen du quartier de Joncquières  de tenues de deux permanences sur le projet de déplacement du marché (voir courrier joint). Surpris, car nous, opposition, n’avons pas été informée.

Ces permanences auront lieu à l’atelier du Cours, les :

– Mardi 30 juin, de 15h à 19h.

– Jeudi 2 juillet, de 9h à 12h.

Par contre, un paragraphe de ce courrier nous interpelle quand Mr Le Député-Maire mentionne que l’ensemble des acteurs intéressés sont en passe de donner un avis favorable. Il nous semble bien présomptueux d’affirmer une telle chose.

Nous invitons donc l’ensemble des habitants et commerçants de quartier à se rendre aux permanences et à apporter leurs avis. Egalement, vous pouvez aussi laisser votre avis sur notre sondage et à le partager massivement.

Courrier marché

 

Le FN veut que la CGT rembourse ses subventions !


Nous avons déposé un recours au Tribunal Administratif contre une décision du conseil municipal, du 14 novembre 2014, d’attribuer une subvention de 15360 € à la CGT.

Nous reconnaissons l’utilité des syndicats et de l’importance de leur mission. Mais, comme toute association prétendant à des subventions publiques, les syndicats ne peuvent avoir aucune implication politique. La CGT a pour habitude de publier des tracts contre notre parti lors des élections. Par ces actions, elle enfreint la loi. De plus, certains représentants ont clairement déclaré faire le tri dans les rangs et éliminer tout sympathisant du Front National. Sur ce dernier point, il y a discrimination.

De part sa réponse, le Député-Maire Gaby Charroux légitime la  violation des lois par ce syndicat proche des communistes. Les citoyens pourront ainsi se faire une idée sur sa probité.

subvention CGT

Les communistes ne vous disent pas « merci » !


Depuis quelques jours, nous avons vu fleurir sur le canton de Martigues des affiches du Parti mercisCommuniste où y est inscrit « 13 994 mercis ». Ils remercient les 13 994 électeurs qui ont voté pour eux.

Les autres : abstentionnistes, électeurs ayant voté blanc ou électeurs du Front National ; soit 32 098 personnes, ne sont pas remerciés. Rappelons les paroles de Mr Frau lors de son dernier meeting : « Voter blanc, voter Front National, c’est voter raciste ». C’est ainsi qu’est considéré l’ensemble des électeurs qui n’adhèrent pas à leur idéologie.

13 994 votants pour le Parti Communiste sur le canton de Martigues représentent 30,02% des électeurs de Martigues et 31,34% des électeurs de Port de Bouc. Le communisme n’est plus une fatalité sur nos villes.  Il appartient à l’ensemble des électeurs de se mobiliser lors des prochaines élections pour leur faire comprendre le rejet de leur politique clientéliste et idéologique.

Mobilisez-vous pour la victoire !


Ce résultat de 33,93%, nous amène au second tour ; mais il n’y a aucun intérêt d’être au second tour si ne nous remportons pas ces élections !

Mobilisez-vous, mobilisez vos amis, pour voter dimanche 29 mars !

Mobilisez-vous, mobilisez vos amis pour surveiller le scrutin et assurer la démocratie des élections. Le PCF l’a annoncé : « nous partons à la rencontre des abstentionnistes ». C’est le signal de la fraude et ils sont bien rompus à cet exercice.

Contactez-nous pour être assesseur durant cette journée primordiale du 29/03/2015 en remplissant le formulaire que vous trouverez en cliquant ici !

Article du 24/03/2015

Le canton de Martigues est vraiment un micro-état stalinien


Les communistes n’ont pas apprécié leur appellation « Dinosaures Staliniens » ; et oui, toutes les vérités ne sont pas bonnes à entendre. Nous avons subi une attaque en règle lors du débat d’orientation budgétaire leur permettant de détourner l’attention du public sur ce qui était l’objet de notre conseil : l’état des finances de la commune. Ainsi, ils échappaient à la responsabilité de leur fiasco.

Nous avons eu droit à un article terne de Maritima s’empressant de cacher la vérité au citoyens ; finances obligent. Martima communication, c’est 3 millions d’euros de chiffre d’affaire par an depuis 2008. Cette année la majorité a voté 1,8 millions d’euros de commande en faveur du média. En exemple, l’achat de 4000 heures d’audience pour l’année 2015, ce qui représente 77 heures de programmes sur la ville de Martigues par semaine pour 84 heures que produit la radio. Entendez-vous parler de Martigues à longueur de journée sur Maritima ?

Par contre, La Provence a produit un article objectif sur le débat d’orientation budgétaire. Le journal n’a pas tardé de recevoir un avertissement des communistes par la personne de Mr Gaby Charroux, député-maire de Martigues. Les staliniens cherchent-ils à museler la presse ?

Retrouvez ci-dessous la réponse de La Provence à Mr Gaby Charroux.

Gaby Charroux - la provence