Inscrire l’Etang de Berre à l’UNESCO n’est que pure démagogie


Mr le Député-Maire nous sert sur le Reflets de septembre quatre pages sur l’inscription de l’Etang de Berre à l’UNESCO.

Nous le savons tous, seuls des joyaux sont inscrits à l’UNESCO, et actuellement, l’Etang de Berre n’en est pas un. L’étang est victime d’une pollution depuis des années et d’un manque de renouvellement de son eau salée depuis l’éboulement du tunnel du Rove. Lire la suite

Conférence de rentrée politique


Une conférence de rentrée politique est organisée sur le thème :

« Contre les périls intérieurs et extérieurs : 2017, une année de combat »

Animée par Stéphane Ravier,  Sénateur des Bouches du Rhône et Maire du 7ème secteur.

Elle se déroulera à la fédération du Front National, le vendredi 16 septembre à 19 heures, 9 rue Louis Maurel – Marseille 6.

PAF : 2€

conf_sr

L’immonde circulaire du gouvernement


L’immonde circulaire du gouvernement de Manuel Valls et de ses alliés de Gauche passée en douce.

On comprend mieux l’appel aux particuliers d’Emmanuelle Cosse à mettre à disposition une chambre ; car l’afflux des migrants en France va s’amplifier.

Ces fossoyeurs de notre belle France ont supprimé la notion d’illégalité pour les clandestins. Maintenant, chaque clandestin peut arriver en France par n’importe quel moyen puisqu’il n’est plus expulsable dès lors qu’il touche le sol du territoire national.
Il sera de facto conduit vers un centre d’accueil (CADA ou CAO) pour une procédure d’obtention d’un titre de séjour. Il sera donc hébergé et nourrit le temps de la procédure (3 mois à 1an) et c’est là qu’interviennent les particuliers qui seront chargés de les loger (voir l’article de Valeurs Actuelles ICI).

Pour mémoire : Martigues a un ATSA et Istres un CAO au coeur de l’AFPA. Concernant ce dernier, rappelez-vous des 40 migrants qui ont été accueillis à l’AFPA. Le coût annuel de cet accueil : 700 000 €. Combien va coûter l’accueil de l’ensemble des migrants, en sachant que rien qu’à Calais, ils sont actuellement 9 000, sans compter ceux qui ont été répartis en France (voir l’article de BFMTV en cliquant ICI) ? Nous sommes sûrs que d’une chose ; ce sont nos impôts qui vont financer cette gabegie.

Durant cette période d’attente (3 mois à 1 an), ces personnes pourront procréer et donc, par le droit du sol, l’enfant sera français et ils auront droit au rapprochement familial.

Cette circulaire va faire sombrer notre économie, mettre en danger les citoyens et paupériser la population…

Il y a urgence pour notre France. Seul le Front National pourra mettre un coup d’arrêt à tout cela. En 2017, aux présidentielles et aux législatives, il faudra voter pour Marine et ses députés.

Emmanuel Fouquart

 

L’article du Figaro.

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/08/12/31001-20160812ARTFIG00401-la-circulaire-passee-sous-silence-qui-supprime-la-notion-d-immigration-illegale.php

Martigues : les centres-villes continuent de décliner


Les soldes 2016 sont catastrophiques pour les centres-villes. En cause, plusieurs facteurs :

  • La période des soldes : Elles ont débuté le 22 juin et se sont terminées le 02 août ; précédée d’une semaine par les ventes privées.
  • Le mauvais temps du printemps a fait que les stocks ne sont pas écoulés avant cette date du 22 juin.
  • Avoir débuté les soldes d’été au deuxième jour de l’été est incongru. Si cette date est logique pour Paris, car la ville se vide d’une partie de ses habitants partant en vacances ; elle est illogique pour les communes à fort potentiel touristique.
  • L’attentat du 14 juillet a fait déserter les centres-villes.

Lire la suite

Martigues: les déclarations déconnectées du député-maire


Ce mercredi 27 mai, le député-maire Gaby Charroux faisait publier un communiqué sur le site de la ville (ici) suite à l’odieux assassinat du père Jacques Hamel commis par des islamistes fanatiques agissant au nom de l’Etat Islamique.

Si la première partie de sa déclaration est somme toute logique puisqu’il dénonce l’acte terroriste, la seconde a interpelé de nombreux citoyens qui nous en ont fait part ce matin.

En effet, en fin de communiqué, le député-maire déclare que la France doit s’endetter.

Les citoyens l’ont de suite compris : endettement, argent public = impôts.

Voila ce que propose le député-maire ; plus d’impôts. Un argent qui sera utilisé au profit de quelques uns, pour une politique communautariste et surtout clientéliste. Il ne propose rien de nouveau ; il souhaite simplement amplifier la politique du gouvernement actuel. Depuis 2012, nous avons constaté l’effet néfaste de cette politique. C’est ça la solution des communistes !

Capture d’écran 2016-07-28 à 14.52.38

 

 

Reflets : les communistes ont touché le fond !


Dans la tribune du Reflets du mois de juin, vous avez été choqués par les écrits de Mme San Nicolas, présidente du groupe FDG ; qui, ne sachant plus comment endiguer la progression du Front National sur Martigues, sombre dans l’injure. Autant de bassesse de ce groupe politique ne nous étonne pas. Nous avons dû attendre la tribune suivante pour leur répondre. Vous trouverez ci-dessous les deux articles.

La tribune du PCF / FDG de juin

Reflets juin PCF

La tribune du Front National de juillet

Reflets juillet FN

Vote de l’état d’urgence : Gaby Charroux s’abstient


La prolongation de l’état d’urgence est une nécessité, mais la mesure doit être accompagnée par des actions pour éliminer le risque terroriste et sécuriser les français. Visiblement, le député-maire Gaby Charroux ne semble pas opter pour ces nécessités puisqu’il s’est abstenu sur le vote de la prolongation de l’état d’urgence.

Pire, par ses propos tenus à la presse : « Plus de service public, éducation », nous voyons  qu’il est enfermé dans son idéologie communiste et n’est pas à la hauteur des événements graves qui touchent la France.

Article vote Charroux Etat Urgence

Attentat de Nice : Communiqué de Marine Le Pen


Communiqué de Marine Le Pen

J’adresse mes condoléances aux familles et proches des victimes de l’attentat qui a frappé Nice. Mon soutien va aussi à toutes celles et ceux, notamment aux enfants, qui, blessés ou épargnés, ont vécu l’horreur et seront durablement marqués.

Le 14 juillet, jour de la célébration de notre patrie, de sa liberté, jour de fête pour les Français s’est transformé hier en un jour d’épouvante, d’immense affliction.

Nous ne devons voir se succéder les attentats terroristes et compter les morts sans désormais agir.

La guerre contre le fléau du fondamentalisme islamiste n’a pas commencé, il est urgent maintenant de la déclarer. Nous l’engagerons vraiment en mettant en place une série de mesures que j’ai déjà détaillées et sur lesquelles j’aurai l’occasion de revenir, qui visent à s’attaquer à la source du phénomène.

A la sidération et la compassion doivent désormais s’ajouter l’action, les nécessaires mesures de prévention et de répression, et la détermination la plus totale à éradiquer le fléau du fondamentalisme islamiste. C’est ce jour la volonté profonde du peuple meurtri de France, je mettrai toute mon énergie à ce qu’elle soit entendue et les combats enfin menés.