Voter PCF, c’est voter pour le PS et Guérini


Malgré les déclarations du binôme du Parti Communiste, voter pour eux, c’est voter pour le PS et Guérini.

Le parti communiste est une vraie girouette. Ses déclarations ne sont jamais sincères. Pour exemple : Mr Frau a déclaré avoir voté pour François Hollande lors des présidentielles ; mais qu’aujourd’hui il n’était pas d’accord avec la politique du gouvernement. Que voter pour son camp, c’est voter contre l’austérité, etc, etc…. Que de belles paroles !!! De la pure démagogie. 

Il ne faut pas aller bien loin pour mettre à jour ces mensonges… sur le site du parti communiste des Bouches du Rhône (voir ici). Là où le PCF n’a pas de candidat, il appelle à voter contre l’UMP et le FN ; donc pour le PS ou Guérini.

PCF bouches du rhône

Le binôme Frau / Santoru incapable d’assumer sa campagne électorale seul


 

 

En réponse aux propos de Mr Frau sur La Provence du 16/03/2015 : « Ils ont peur du bide ». Nous pouvons lui répondre que les électeurs du Front National, c’est sur le terrain que nous les rencontrons. Contrairement à lui, nous ne nous limitons pas à un passage le week-end sur le marché, mais nous y sommes toute la semaine et dans les quartiers ; là où ne le voyons jamais car il à peur d’y être très mal reçu.
Le binôme communiste déroule sa campagne sous un air de Stromae : Papoutai. « Ou t’es, papa ou t’es… » « Papa Charroux » est omniprésent : sur les affiches, sur les tracts. Il préside les meetings. A se demander si ce n’est pas lui qui se présente aux départementales ?
Nous avons affaire à un binôme incapable d’assumer seul sa campagne. Il n’est pas la peine de se poser la question sur sa capacité à siéger au conseil départemental.

 

Départementales 2015 : Frau lance sa campagne.


Nous tenons à apporter quelques précisions sur les déclarations du candidat de la Gauche, Mr Frau :

– 1/ Les municipales : Nous avons réalisé un score inférieur à 20%, mais au premier tour, avec 5 listes inscrites. Au second, nous étions à 23%, avec 3 listes. La liste de la majorité est une coalition FDG, EELV et PS. Nous rappelons que, pour la première fois depuis des décennies, il y a eu un second tour.

-2/ Les européennes : Nous avons réalisé un score de 33% et le FDG 20%. En effet, il n’y avait plus de coalition ; la donne était tout autre.

Quoiqu’il en dise, nous retrouvons une coalition car il n’est pas seulement le candidat du FDG, mais aussi de EELV et du PS, puisque ces derniers ne présentent aucun candidat sur le canton de Martigues/Port de Bouc. L’intérêt du PS est de conserver un maximum de sièges aux conseils départementaux ; même s’il doit le faire à travers la réussite de ses alliés. Voter pour le FDG, c’est voter pour une continuité de la politique actuelle et la précarité des concitoyens. Seul le Front National a les moyens et le courage de s’opposer à cette politique.