22 500 euros pour une association fantôme


Ce jeudi 12 octobre, au Conseil de Territoire, nous devions voter pour une subvention au profit de l’association Festival M2222.

Afin de prendre une décision sur ce rapport, nous avons recherché les informations sur la plateforme d’échange des données du conseil : rien, nada, nothing…. 22 500 € pour une association dont nous n’avons aucune information : Lire la suite

Martigues: les déclarations déconnectées du député-maire


Ce mercredi 27 mai, le député-maire Gaby Charroux faisait publier un communiqué sur le site de la ville (ici) suite à l’odieux assassinat du père Jacques Hamel commis par des islamistes fanatiques agissant au nom de l’Etat Islamique.

Si la première partie de sa déclaration est somme toute logique puisqu’il dénonce l’acte terroriste, la seconde a interpelé de nombreux citoyens qui nous en ont fait part ce matin.

En effet, en fin de communiqué, le député-maire déclare que la France doit s’endetter.

Les citoyens l’ont de suite compris : endettement, argent public = impôts.

Voila ce que propose le député-maire ; plus d’impôts. Un argent qui sera utilisé au profit de quelques uns, pour une politique communautariste et surtout clientéliste. Il ne propose rien de nouveau ; il souhaite simplement amplifier la politique du gouvernement actuel. Depuis 2012, nous avons constaté l’effet néfaste de cette politique. C’est ça la solution des communistes !

Capture d’écran 2016-07-28 à 14.52.38

 

 

Vote de l’état d’urgence : Gaby Charroux s’abstient


La prolongation de l’état d’urgence est une nécessité, mais la mesure doit être accompagnée par des actions pour éliminer le risque terroriste et sécuriser les français. Visiblement, le député-maire Gaby Charroux ne semble pas opter pour ces nécessités puisqu’il s’est abstenu sur le vote de la prolongation de l’état d’urgence.

Pire, par ses propos tenus à la presse : « Plus de service public, éducation », nous voyons  qu’il est enfermé dans son idéologie communiste et n’est pas à la hauteur des événements graves qui touchent la France.

Article vote Charroux Etat Urgence

Le site archéologique de Langevin enseveli


Il y avait un vrai projet culturel sur l’histoire de Martigues, mais le Député-Maire Gaby Charroux et son ami Christian Estrosi en ont décidé autrement. Un projet qui pouvait allier Culture, Enseignement et Tourisme ; mais pour cela, il faut en avoir la volonté.

Ensevelir le site était la meilleure solution. C’est ce qu’il en est sorti après une réunion de 2 heures avec le représentant de Christian Estrosi à la Région. Deux heures seulement pour décider de l’avenir d’un patrimoine historique.

Christian Estrosi, qui se dit « grand défenseur du patrimoine et de la culture Provençal », n’est pas capable d’apporter une aide financière à ce projet. La Région, c’est plus de 2 milliards de budget annuel… et là, pas un centime !

Le Député-Maire prétexte que la ville n’avait pas les 500 000 € pour financer le projet. Par contre, il a 300 000 € pour la mosquée. Il a des millions à dépenser en subventions pour des associations qui militent en faveur des communistes. Pourquoi ne pas investir une partie de son enveloppe parlementaire dans ce projet ? C’est vrai, électoralement, ça ne rapporte rien !

Il préfère faire un « buzz électoral » d’une candidature de l’étang de Berre pour son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO ; lui qui n’est même pas capable d’en protéger ses rivages.

Article fouilles martigues

 

L’art de s’exprimer pour ne rien dire…


Article CHARROUX 29042016Dans un colonne de La Provence du 29 avril 2016, le Député-Maire Gaby Charroux nous fait une belle démonstration de « l’art de s’exprimer pour ne rien dire ».

Après les articles parus dernièrement, il lui fallait réagir. N’ayant aucun élément concret à nous opposer, il s’est lancé dans une élocution sans intérêt.

En effet, il ne peut pas s’opposer au fait que plusieurs proches des élus ou ex-élus communistes sont employés aussi bien à la mairie qu’à l’ex-CAPM, aux résultats des élections régionales, et au déclin du communisme à Martigues. Cette réaction était tout à fait prévisible… Dans un an, il lui faudra tenter de conserver son siège de député.

Revenons sur les écrits de Mr Charroux : « Propos outranciers, attaques graves et sans fondement, comportements qui n’honorent en rien la politique »… voici quelques extraits.

Mr Charroux se veut donneur de leçons, usant de l’injure contre un parti politique républicain quand il écrit « pensées nauséeuses portées par les mêmes idéologies ». Aux mots, nous préférons les faits en rappelant ce qu’est le communisme. Hier, lors des débordements à la manifestation contre la loi El Khomri, les communistes ont sorti leur étendard.

 

 

Régionales : La lettre de Gaby Charroux


Notre Député-Maire a fait distribuer une lettre pour appeler au vote de la liste communiste et EELV. En un paragraphe, il a résumé leur programme ; à vrai dire pas grand’chose.

Il cite la conseillère régionale sortante Nathalie Lefebvre et son action. Lors de nos différents contacts avec les citoyens, nombre d’entre-eux nous ont indiqué qu’ils ne la connaissaient pas. Nous avons dû même leur dire qu’elle était adjointe à la maire de Martigues. Heureusement, Mr Charroux a pensé à en faire un rappel.

Il nous fait l’éloge des qualités de Mme Lefebvre et cite entre-autres les valeurs et la lutte contre le chômage. Nous savons tous très bien ce que sont les valeurs des communistes : Le clientélisme et le communautarisme. Nous vous rappelons le cadeau de 40 000 € de la CAPM au PCF et la CGT (voir article ICI). Lutter contre le chômage à Martigues, comme à Port de Bouc, nous avons beaucoup de mal à y croire car les taux de chômage sont, pour la première ville, 15% et 20% pour la seconde.

Alors chers concitoyens, si vous souhaitez faire une bonne action pour notre ville : Ne votez pas pour la liste « la région coopérative, sociale, écologiste et citoyenne ».

Lettre charroux

Plainte du dircab du Député-Maire contre le FN et la CFDT


Le directeur du cabinet du Député-Maire a déposé une plainte au pénal pour l’utilisation de son image sur la page Facebook de Martigues Bleu Marine. Cette photo le représente lors d’une manifestation de la CGT à Marseille, en 2010. Cette photo était publiée sur la page Facebook du PCF, section de Martigues en mode « public » ; supprimée depuis le dépôt de plainte.

Ce monsieur a déclaré à l’officier de police judiciaire que l’utilisation de son image portait atteinte à son image et celle du Député-Maire. Egalement, il déclare à la presse « être discret ». ce dernier argument ne nous semble pas crédible, car en déposant plainte contre le FN, il savait pertinemment  que ça allait faire l’objet d’un article par la presse. Ce dépôt de plainte fait suite à une décision collégiale des représentants du PCF de Martigues ; il ne peut en être autrement.

Nous constatons que le Parti Communiste use de tous les moyens fallacieux pour nuire à l’opposition, n’hésitant pas à instrumentaliser la Police Nationale pour arriver à ses fins.

Plus grave, il en fait de même contre la CFDT ; ce syndicat devenant dérangeant à la mairie depuis son ascension aux dernières élections professionnelles.

En tout cas, ces faits dévoilent la réelle personnalité de la majorité communiste qui agit tel ses illustres dictateurs.

plainte nersessian

Le binôme Frau / Santoru incapable d’assumer sa campagne électorale seul


 

 

En réponse aux propos de Mr Frau sur La Provence du 16/03/2015 : « Ils ont peur du bide ». Nous pouvons lui répondre que les électeurs du Front National, c’est sur le terrain que nous les rencontrons. Contrairement à lui, nous ne nous limitons pas à un passage le week-end sur le marché, mais nous y sommes toute la semaine et dans les quartiers ; là où ne le voyons jamais car il à peur d’y être très mal reçu.
Le binôme communiste déroule sa campagne sous un air de Stromae : Papoutai. « Ou t’es, papa ou t’es… » « Papa Charroux » est omniprésent : sur les affiches, sur les tracts. Il préside les meetings. A se demander si ce n’est pas lui qui se présente aux départementales ?
Nous avons affaire à un binôme incapable d’assumer seul sa campagne. Il n’est pas la peine de se poser la question sur sa capacité à siéger au conseil départemental.

 

Le canton de Martigues est vraiment un micro-état stalinien


Les communistes n’ont pas apprécié leur appellation « Dinosaures Staliniens » ; et oui, toutes les vérités ne sont pas bonnes à entendre. Nous avons subi une attaque en règle lors du débat d’orientation budgétaire leur permettant de détourner l’attention du public sur ce qui était l’objet de notre conseil : l’état des finances de la commune. Ainsi, ils échappaient à la responsabilité de leur fiasco.

Nous avons eu droit à un article terne de Maritima s’empressant de cacher la vérité au citoyens ; finances obligent. Martima communication, c’est 3 millions d’euros de chiffre d’affaire par an depuis 2008. Cette année la majorité a voté 1,8 millions d’euros de commande en faveur du média. En exemple, l’achat de 4000 heures d’audience pour l’année 2015, ce qui représente 77 heures de programmes sur la ville de Martigues par semaine pour 84 heures que produit la radio. Entendez-vous parler de Martigues à longueur de journée sur Maritima ?

Par contre, La Provence a produit un article objectif sur le débat d’orientation budgétaire. Le journal n’a pas tardé de recevoir un avertissement des communistes par la personne de Mr Gaby Charroux, député-maire de Martigues. Les staliniens cherchent-ils à museler la presse ?

Retrouvez ci-dessous la réponse de La Provence à Mr Gaby Charroux.

Gaby Charroux - la provence