PACA : les élus FN incarnent une opposition déterminée mais constructive


Communiqué du 30/06/2016

A la suite des incidents survenus au Conseil régional vendredi dernier (le groupe FN ayant quitté l’hémicycle à la suite d’insultes répétées provenant des rangs UDI-LR), les proches de Christian Estrosi, manifestement très ennuyés par la situation, se sont efforcés de répandre dans la presse une vison tout à fait mensongère de la participation de notre groupe aux travaux de l’assemblée.

Bien loin de la caricature dépeinte, lors des sessions plénières, en commission, tout comme dans les organismes où ils siègent, nos élus sont guidés par le souci de l’intérêt général et du bien commun. Par ailleurs, ils démontrent davantage d’assiduité ou d’implication que bien des élus estrosistes.

Si les conseillers régionaux FN savent pointer du doigt les incohérences, taper là où ça fait mal et refuser les choix politiques malsains ou nuisibles, ils savent aussi soutenir les quelques initiatives allant dans le bon sens.

Ainsi, à l’appui, citons cinq exemples lors de la séance de vendredi dernier :

·         Sur le plan de la sécurité, Marion Maréchal-Le Pen a affirmé le soutien du FN à la gratuité des trains régionaux pour les forces de sécurité et les pompiers. Elle a en revanche dénoncé avec force (preuves à l’appui) l’inefficacité et le coût exorbitant des « portiques de sécurité » promus par Christian Estrosi.

·         En matière d’aide aux entreprises, si le groupe FN a voté pour le principe du guichet unique, Olivier Bettati a en revanche démontré la légèreté du dispositif actuel mis en place par l’exécutif.

·         Concernant les transports, Frédéric Boccaletti s’est élevé au nom du groupe contre le lancement d’une énième et coûteuse étude pour la LGV PACA (rebaptisée « Ligne Nouvelle – Provence Côte d’Azur), rappelant que lorsqu’ils siégeaient dans l’opposition plusieurs élus LR s’étaient aussi positionnés contre ce projet.

·         Dans le domaine culturel, le groupe FN, s’exprimant par la voix de Philippe Vardon, a voté pour le plan de soutien aux langues et cultures régionales.

·         Enfin, Thibault de la Tocnaye a apporté l’appui des élus FN aux pôles de compétitivité et à la stratégie d’innovation tout en émettant des recommandations dans deux brillantes interventions que Christian Estrosi a d’ailleurs lui-même saluées comme telles.

Ces exemples, que l’on pourrait multiplier et auxquels on pourrait ajouter les amendements, motions ou vœux proposés par le groupe FN, suffisent à démonter la basse propagande.

Franck ALLISIO

Conseiller régional PACA

Porte-Parole du Groupe Front National

La conférence régionale consultative : le gadget d’Estrosi.


L’inspecteur gadget Estrosi lance son gogo-gadget ou bobo-gadget, bref appelez-le comme vous le désirez.

La création de cette conférence régionale consultative n’a rien de légal puisque sa création ne repose sur aucun texte. Elle est anti-démocratique puisqu’elle ne respecte pas le résultat du scrutin du 13 décembre 2015, car seuls les membres élus des listes de ce deuxième tour peuvent siéger légitimement au Conseil Régional. Elle est un abus de l’argent du contribuable car si les membres siégeant ne seront indemnisés, ils auront forcément un défraiement pour leurs déplacements, sans compter sur l’emploi des fonctionnaires territoriaux, de la structure de la région et des consommables.

C’est pour ces raisons que le Front National a voté contre cette création et avons déclaré, par Marion Maréchal Le Pen, que nous ne siègerons pas cette mascarade.

C’est sans surprise que nous constatons dans l’article de La Provence que le PS et les communistes se réjouissent de la création de cette assemblée ; pauvres rêveurs qu’ils sont, pensant que Christian Estrosi va leur laisser décider pour la région. C’est sûr, ils vont pouvoir s’exprimer, mais ça va s’arrêter là. Un bon conseil à leur apporter est de visionner le conseil régional du 29/01/2016 ; surtout les instants quand le président critique vertement les 18 années de gestion socialiste de la région ou quand il compare au Front National au Front de Gauche…

Retrouvez l’article de La Provence et l’intervention de Marion Maréchal Le Pen.

Article conférence régionale

Suppression des antennes départementales du Conseil Régional par Christian Estrosi


:: Suppression des antennes départementales du Conseil Régional par Christian Estrosi : des économies oui, mais pas au détriment de la proximité ::

Communiqué du 12 janvier 2016

Christian Estrosi a annoncé sa volonté de supprimer les antennes départementales du Conseil Régional pour mettre en place de simples guichets d’accueil, dont le contour et la mission semblent flous. Il envisagerait même par ailleurs d’installer ces guichets dans des mairies.
Cette mesure aurait comme effet d’éloigner la Région, à travers ses services au public, de la population de Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Cette volonté de centralisation à Marseille apparaît d’autant plus étonnante de la part d’un Président qui avait, pendant sa campagne, indiqué vouloir au contraire rapprocher la Région des citoyens et de la part d’un élu des Alpes-Maritimes, département éloigné de la capitale régionale.

Par ailleurs, les conseillers régionaux (de la majorité comme de l’opposition) bénéficiaient jusqu’ici de bureaux et de moyens dans les antennes de leur département d’élection. Imagine-t-on désormais un élu des Hautes-Alpes donner rendez-vous dans ses bureaux de Marseille à un habitant de Gap l’ayant sollicité ?
Il s’agit ici d’une régression évidente de la démocratie de proximité par rapport aux mandatures précédentes, et d’une mesure contraire à l’esprit du mode de scrutin. Les conseillers régionaux étant élus sur des sections départementales et non sur une liste unique, ils représentent aussi les électeurs de leurs territoires et se doivent de représenter la Région auprès de ceux-ci.

En fermant les antennes départementales, Christian Estrosi couperait le contact entre les services de la Région et la population mais aussi entre les élus de la Région et leurs concitoyens. Nous pensons tout au contraire que si la mission des antennes locales doit être modifiée c’est au contraire pour renforcer la proximité et la présence de la Région auprès des habitants de PACA, et pas pour en faire de simples accueils. Si la préoccupation de Christian Estrosi est réellement de faire des économies, qu’il regarde du côté de ses frais de communication ou encore du coût de sa future « conférence territoriale » ou des 30 millions d’euros promis pour l’institut lui ayant permis de s’accorder les faveurs du candidat écologiste indépendant.

C’est pourquoi les conseillers régionaux du groupe Front National, représentant 45% des électeurs de Provence-Alpes-Côte d’Azur, s’opposent fermement à ce projet.

Marion Maréchal-Le Pen
Député de Vaucluse
Présidente du groupe Front National à la Région PACA

Les électeurs de Gauche doivent-ils écouter les sirènes de Paris ?


Après les paroles de Nicolas Sarkozy, nous pouvons accueillir les militants du PS dans notre groupe. Lors de son discours en Aquitaine Limousin, hier soir, Nicolas Sarkozy déclarait que voter Front National ou Parti Socialiste, c’était la même chose.

Dans notre région, le discours est tout autre car Les Républicains ont besoin des voix de la Gauche pour remporter ces élections. Alors, il y a un fort appel du pied de Christian Estrosi et de toute sa clique.

Les militants et candidats du Parti Socialiste ont dû s’écarter de la campagne sur volonté de Manuel Valls.

Aujourd’hui, il est demandé à l’électorat de Gauche de voter pour des personnalités qui ne les respectent pas. A eux de savoir s’ils veulent être humiliés ou respectés ?

Retrouvez ci-dessous les deux vidéos :

MARSEILLE : Meeting de Marion Maréchal-Le Pen


Ce mercredi 9 décembre, à 19H00, au Parc Chanot (salle l’Europe), aura lieu le grand meeting de Marion Maréchal-Le Pen pour le deuxième tour.

Pour ce deuxième tour des élections régionales, il y aura un duel. Une première liste qui se dit être de droite, mais ratisse large à gauche. En face, le Front National, seul parti qui écoute les français ; tous les français.

Nous vous invitons à venir à la rencontre de Marion Maréchal-Le Pen et de ses colistiers à Marseille, ce mercredi.

Pour le renouveau de notre belle région ; la France plein Sud !

VISUEL-MEETING-MARSEILLE

 

La Provence publie un sondage bidon


La Provence, propriété de Bernard Tapie, donne dans la démagogie en publiant un pseudo sondage ifop-fiducial.

Soit disant 70% des patrons seraient inquiets si Marion Maréchal Le Pen prend la présidence de la région Provence Alpes Côte d’Azur.

A regarder ce sondage, et sans chercher bien loin, un public non attentif pourrait être effrayé ; mais il est très facile de constater que nous avons droit à de l’intox.

Tout d’abord, la période de l’enquête. Cette enquête a été réalisée sur la période du 26 novembre au 2 décembre. Depuis plusieurs mois, le Front National est donné gagnant sur la région. Le journal avait toute latitude à demander ce sondage bien en amont afin qu’il soit réalisé sur une période plus longue.

Ensuite, un sondage uniquement sur le Front National ? Il y a dix listes en lice pour ces élections. Pour un sondage objectif, il aurait été juste d’interroger ces personnes sur toutes les listes.

L’échantillon représentatif, car c’est ainsi que sont nommés les « sondés ». Justement, cet échantillon n’est pas très représentatif car seuls les chefs d’entreprises de 10 salariés et plus ont été contactés. Exit les chefs d’entreprises des PME et TPE. Premier élément important, car dans le programme économique de Marion, il est prévu l’aide aux patrons des PME et TPE pour un accès simplifié aux marchés publics de la région ; ce qui doit fortement déranger certains patrons de grosses entreprises habitués à ces marchés .

Mais la palme de la démagogie revient au nombre de sondés : 403. La région compte à peu près 125 000 entreprises. Alors annoncer que 70% des chefs d’entreprises de la région ne sont pas confiants ; c’est de la désinformation.

La Provence entre donc dans cette liste interminable des soutiens à LRPS qui attaquent depuis quelques jours le Front National à grands coups d’intox.

 

Sondage de La Provence

Sondage bidon patrons

 

Rien n’est possible sans la tenue des bureaux de vote


Nous sommes à quelques jours du premier tour des élections régionales. Beaucoup de militants et sympathisants ont donné de leur temps pour ces élections (collage, distribution de tracts dans les boites ou sur les marchés). Les sondages nous indiquent que les citoyens de notre belle région souhaitent que le Front National la dirige.

Mais l’aboutissement de cette campagne passe par la surveillance des bureaux de vote. Sans cette surveillance accrue, nous ne pourrons pas gagner. Le gouvernement à travers Manuel Valls l’a déclaré : « Nous ferons tout pour faire barrage au Front National ! »

Marion lance un appel à vous mobiliser pour garder les bureaux. Sur l’image ci-dessous, vous avez les numéros de vos fédérations. Contactez-les.

appel MMLP POUR BDV

Egalité en cas de duel


Le dernier sondage BVA confirme notre avance :

  • 43% dans le cas d’une triangulaire.
  • 50% dans le cas d’un duel.

49% des participants au sondage sont pour une triangulaire. Pratiquement la moitié des sondés sont donc contre la fusion de listes ou le retrait d’une liste. Ils ne veulent du pseudo « front républicain » que veulent leur faire avaler le PCF, le FDG, le PS et les LR.

Les français réagissent et rejettent les petites magouilles de nos traditionnels politiciens, car ils sont conscients qu’avec eux, la seule chose dont ils sont sûrs ; c’est l’augmentation des taxes et des impôts.

Article de La Provence du 29/11/2015

Article sondages 29112015

Avec Marion, une nouvelle chance pour notre région


Marion présente son programme pour la Région Provence Alpes Côte d’Azur à travers un document de 24 pages.

Ce document téléchargeable ci-dessous décrit toutes les mesures réunies sous six chapitres :

I – LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, PRIORITÉ DE LA RÉGION

  1. Le fond régional de partenariat des entreprises.
  2. La renaissance industrielle de notre région.
  3. Une formation professionnelle et un apprentissage adaptés aux réalités.

II – LE PATRIOTISME ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AU SERVICE

DE NOS ENTREPRISES, DE NOTRE AGRICULTURE, ET DE NOS EMPLOIS

  1. Les entreprises de PACA d’abord.
  2. Nos produits dans nos assiettes.

III – POUR NOTRE JEUNESSE : VIVRE ET TRAVAILLER AU PAYS

  1. Le mérite et l’effort à l’honneur.
  2. Tradition et innovation : Du lycée de la mer aux nouvelles technologies.
  3. Sport et culture : une région qui vit et vibre.

IV – AMÉLIORATION, SÉCURISATION, ET DIVERSIFICATION

DES TRANSPORTS

  1. Des TER sûrs, propres, et à l’heure !
  2. La police régionale des transports.
  3. En finir avec le tout-ferroviaire.
  4. Vers l’Italie.

V – ENTRE MER ET MONTAGNE

  1. Un comité régional de tourisme montagnes.
  2. Environnement, croissance bleue et verte, filière bois.
  3. Des territoires désenclavés et respectés.
  4. Aux côtés des communes.

VI – FAIRE VIVRE, DÉFENDRE, ET PROMOUVOIR NOTRE IDENTITÉ

  1. Face au communautarisme, ne plus reculer d’un pas.
  2. Nos paysages sont l’âme de nos pays.
  3. Notre identité, notre avenir.

La version papier sera bientôt disponible, vous pourrez nous retrouver pour échanger sur notre projet.

Téléchargez le document : Projet-Avec-Marion-la-France-plein-Sud

Les discours des universités d’été 2015 du Front National


Les universités d’été se sont déroulés à Marseille sous les meilleurs auspices ; le beau temps étant au rendez-vous.

Durant ces deux jours, un programme varié était proposé aux élus, militants et sympathisants. Des formations pour les élus. Des ateliers, des débats et des discours pour l’ensemble des personnes.

Ces universités se sont clôturés par le discours de Marine Le Pen dans une salle comble ; 4500 personnes ayant fait le déplacement.

Marine l’a confirmé ; les universités se dérouleront désormais à Marseille ; alors n’hésitez pas, si vous n’avez pas pu venir cette année, venez l’année prochaine !

Nous vous proposons les vidéos des discours, à commencer par celui de Marine.

Discours de Marine Le Pen

Discours de Marion Maréchal Le Pen

Discours de Stéphane Ravier

Discours de Florian Philippot

Discours de David Rachline

Discours de Nicolas Bay

Discours de Louis Aliot

Discours de Steeve Briois

Discours de Gilles Lebreton

Discours de Bernard Monot

Meeting de lancement des Régionales 2015


Ce dimanche 5 juillet, Marion Maréchal-Le Pen lançait sa campagne pour les Régionales 2015. Les têtes de liste ont été présentées à l’issue d’un discours, qui sans ambiguïté, annonce la volonté et la détermination de Marion à mener le Front National à la victoire en PACA.
Stéphane Ravier sera tête de liste pour les Bouches du Rhône.
Nadine Laurent, Emmanuel Fouquart et de nombreux militants martégaux avaient fait le déplacement pour soutenir Marion Maréchal-Le Pen.