L’Union Européenne, un projet fondé sur des valeurs humanistes ?


marie-dutheil-de-la-rochere

Vendredi 10 mars à 19 heures, nous vous proposons une conférence à la fédération sur le thème «L’Union Européenne, un projet fondé sur des valeurs humanistes ?», présentée par Marie-Amélie Dutheil de La Rochère, agrégée de lettres classiques, ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure, assistante de Florian Philippot au Parlement Européen.

Ouvert à tout public, nous vous attendons au 9 rue Louis Maurel à Marseille (06). Vous pourrez échanger avec l’intervenant en lui posant vos questions sur le sujet.

Entrée: 2€.

Le patriotisme social


conf-melin

Vendredi 10 février à 19 heures, nous vous proposons une conférence à la fédération sur le thème «Le patriotisme social», présentée par la Docteur Joëlle Melin, Député français au Parlement Européen et coordinatrice des Comités d’Action Programmatrique 2017, en charge de la santé et des affaires sociales.

Ouvert à tout public, nous vous attendons au 9 rue Louis Maurel à Marseille (06). Vous pourrez échanger avec l’intervenant en lui posant vos questions sur le sujet.

Entrée: 2€.

Conférence de rentrée politique


Une conférence de rentrée politique est organisée sur le thème :

« Contre les périls intérieurs et extérieurs : 2017, une année de combat »

Animée par Stéphane Ravier,  Sénateur des Bouches du Rhône et Maire du 7ème secteur.

Elle se déroulera à la fédération du Front National, le vendredi 16 septembre à 19 heures, 9 rue Louis Maurel – Marseille 6.

PAF : 2€

conf_sr

PACA : les élus FN incarnent une opposition déterminée mais constructive


Communiqué du 30/06/2016

A la suite des incidents survenus au Conseil régional vendredi dernier (le groupe FN ayant quitté l’hémicycle à la suite d’insultes répétées provenant des rangs UDI-LR), les proches de Christian Estrosi, manifestement très ennuyés par la situation, se sont efforcés de répandre dans la presse une vison tout à fait mensongère de la participation de notre groupe aux travaux de l’assemblée.

Bien loin de la caricature dépeinte, lors des sessions plénières, en commission, tout comme dans les organismes où ils siègent, nos élus sont guidés par le souci de l’intérêt général et du bien commun. Par ailleurs, ils démontrent davantage d’assiduité ou d’implication que bien des élus estrosistes.

Si les conseillers régionaux FN savent pointer du doigt les incohérences, taper là où ça fait mal et refuser les choix politiques malsains ou nuisibles, ils savent aussi soutenir les quelques initiatives allant dans le bon sens.

Ainsi, à l’appui, citons cinq exemples lors de la séance de vendredi dernier :

·         Sur le plan de la sécurité, Marion Maréchal-Le Pen a affirmé le soutien du FN à la gratuité des trains régionaux pour les forces de sécurité et les pompiers. Elle a en revanche dénoncé avec force (preuves à l’appui) l’inefficacité et le coût exorbitant des « portiques de sécurité » promus par Christian Estrosi.

·         En matière d’aide aux entreprises, si le groupe FN a voté pour le principe du guichet unique, Olivier Bettati a en revanche démontré la légèreté du dispositif actuel mis en place par l’exécutif.

·         Concernant les transports, Frédéric Boccaletti s’est élevé au nom du groupe contre le lancement d’une énième et coûteuse étude pour la LGV PACA (rebaptisée « Ligne Nouvelle – Provence Côte d’Azur), rappelant que lorsqu’ils siégeaient dans l’opposition plusieurs élus LR s’étaient aussi positionnés contre ce projet.

·         Dans le domaine culturel, le groupe FN, s’exprimant par la voix de Philippe Vardon, a voté pour le plan de soutien aux langues et cultures régionales.

·         Enfin, Thibault de la Tocnaye a apporté l’appui des élus FN aux pôles de compétitivité et à la stratégie d’innovation tout en émettant des recommandations dans deux brillantes interventions que Christian Estrosi a d’ailleurs lui-même saluées comme telles.

Ces exemples, que l’on pourrait multiplier et auxquels on pourrait ajouter les amendements, motions ou vœux proposés par le groupe FN, suffisent à démonter la basse propagande.

Franck ALLISIO

Conseiller régional PACA

Porte-Parole du Groupe Front National

Mennucci veut ouvrir le débat sur le cannabis


Patrick Mennucci, élu PS, réagi suite au dernier règlement de comptes dans le 15ème arrondissement de Marseille. Il relance le sujet de la légalisation du cannabis. Nous pouvons lui reconnaitre qu’il clarifie le fond de la pensée du Parti Socialiste : Créer une nouvelle taxation sous le prétexte fallacieux que cette nouvelle taxe pourrait aider les jeunes à sortir de la drogue…. Eh oui, vous avez bien lu : une nouvelle taxe !

Il met comme premier argument en avant le fait qu’il y aurait 7 millions de consommateurs en France et donc que c’est un motif à la légalisation. Nous sommes dans la pure idéologie des socialistes et de la gauche en général où une minorité doit imposer ses volontés à la majorité ; car s’il y a 7 millions de consommateurs ; il y a donc 59 millions de non-consommateurs.

Il parle de qualité de produit, car ce qui est nocif, ce sont les saletés qu’on y trouve. Le produit le plus nocif du « shit » reste le THC (Tétrahydrocannabinol). L’intérêt des futurs producteurs sera de produire un cannabis avec le plus fort taux de THC. Une concurrence commerciale qui se créera au préjudice de la santé des personnes (Article sur les effets et dangers du cannabis : http://www.drogues-dependance.fr/cannabis-effets_et_dangers.html).

Il déclare qu’avec toutes ces mesures le trafic sera éradiqué. Là, nous croyons rêver. Pensez-vous que les revendeurs de drogues vont abandonner leur juteux marché qui leur rapporte plusieurs dizaines de milliers d’euros par jour ?

Pensez-vous que les narco-trafiquants d’Amérique du Sud, du croissant d’or, et autres parties du monde vont abandonner leurs productions ?

Pas du tout ! Ils amplifieront la production des autres drogues où même importeront de nouvelles drogues telle que la « krokodil drogue » (âmes sensibles s’abstenir des recherches).

Revenons sur ces règlements de comptes. La différence entre 2016 et les années précédentes, c’est l’augmentation des victimes innocentes ; la dernière étant une adolescente de 14 ans. Il y a urgence. Aux trafics, il faut répondre avec la plus grande fermeté : Peines d’emprisonnement sévères, déchéance de droits sociaux pour les auteurs et leurs complices, expulsions du territoire national pour les binationaux. Il ne doit plus y avoir de zone de non-droit en France.

Article MENUCCI drogue

Ecole : un enjeu pour toute une nation !


Samedi 23 avril 2016 à 15 heures, nous recevons Alain Avello, président du Collectif Racine pour une conférence sur un thème important, voire crucial pour nos enfants :

Ecole : Un enjeu pour tout une nation !

Cette conférence se déroulera à la fédération, 9 rue Louis Maurel – 13006 Marseille.

Participation aux frais : 3 €.

 

AVELLO CR MARSEILLE

Marseille capitale du crime


C’est ainsi que La Provence titre son article sur les règlements de comptes dans la capitale phocéenne. 1286 homicides recensés depuis 1996 ; soit une moyenne de 14 homicides par an.

Si nous regardons de plus près les chiffres, la moyenne annuelle de ces dernières années est bien supérieure à celle annoncée dans l’article, puisque elle est de 20 homicides par an. Ce qui veut dire que ces homicides sont en augmentation du fait d’une certaine banalisation des faits. Cette banalisation entraîne de fait une augmentation des délits… tout va crescendo !

Le journaliste annonce quelques chiffres sur les faits qui échappent à la statistique :

  • 10% des vols de voitures
  • 70% des violences hors ménages
  • 90% des violences physiques et sexuelles au sein du ménage.

Les vols seraient constante en augmentation depuis 2010, tout comme la consommation de stupéfiants.

A ces éléments, nous pouvons ajouter que des délits ne sont plus constatés par la Police ou la Gendarmerie car, selon les enquêteurs : « La justice ne poursuit pas ». On laisse donc les délinquants libres de continuer leurs méfaits. Il est facile de comprendre le « ras le bol » des forces de Police et de Gendarmerie.

Voici le constat accablant des politiques successives de l’UMP et du PS.

Source : La Provence du 16 octobre 2015.

Marseille capitale du crime

Meeting de lancement des Régionales 2015


Ce dimanche 5 juillet, Marion Maréchal-Le Pen lançait sa campagne pour les Régionales 2015. Les têtes de liste ont été présentées à l’issue d’un discours, qui sans ambiguïté, annonce la volonté et la détermination de Marion à mener le Front National à la victoire en PACA.
Stéphane Ravier sera tête de liste pour les Bouches du Rhône.
Nadine Laurent, Emmanuel Fouquart et de nombreux militants martégaux avaient fait le déplacement pour soutenir Marion Maréchal-Le Pen.