La gauche est ébranlée !


Après les résultats du premier tour des élections régionales sur la 13ème circonscription, la gauche est totalement ébranlée. Nous avons obtenu 43% des suffrages.

Elle a peur pour son avenir sur notre territoire. Elle sait qu’avec le Front National, il ne peut y avoir d’arrangements entre amis. Elle a donc peur pour 2020, année des municipales.

Elle connait les sondages sur l’avis des citoyens des maires Front National. 73% sont satisfaits. Essayer le Front National, s’est l’adopter !

Alors dimanche 13 décembre 2015, n’écoutez que votre raison ; essayez le Front National !

 

Article gauche

Martigues : Le PCF/FDG fuit ses responsabilités


Dans son interview à La Provence, le député-maire Gaby Charroux élude la question de la responsabilité de son groupe à l’échec de la Gauche au premier tour des élections régionales. Pour une fois, nous serons d’accord avec Mme Degioanni, responsable du PS à Martigues. Avoir voulu partir divisés était courir à une perte certaine.

Puis, il attaque Les Républicains en rappelant l’élection honteuse du président de la Métropole le 9 novembre.

Et pour terminer, il attribue la réussite du Front National par l’exploitation éhontée de la question des migrants et  des attentats de Paris.

En rien il ne reconnait la perte de son groupe due à une politique passéiste, clientéliste et communautariste… courage, courage… fuyons !

 

Article La Provence du 7 décembre 2015 Article résultats martigues

 

CAPM : Débat d’orientation budgétaire 2016


Ce vendredi 4 décembre 2015, nous avions conseil communautaire à la CAPM. Le point important de ce conseil fut le débat d’orientation budgétaire 2016. Un exercice important de la vie d’une collectivité avec une particularité pour celui-ci étant donné que c’est le dernier de notre communauté d’agglomérations. A partir du 1er janvier 2016, la CAPM disparait et la Métropole prend le relais.

Lors de notre intervention, nous avons rappelé les chiffres des années 2010 à 2014, en ajoutant ceux de l’année 2015, les prélevant des documents financiers à notre disposition. Nous comparons les chiffres en détail ci-dessous :

Les dépenses de fonctionnement 2015 : 155 359 000 €, soit une augmentation de 16,44%.

Dépenses fonctionnement

Les dépenses d’investissement 2015 : 13 876 000 €, soit une augmentation de 117,16%

Dépense investissement

L’épargne brute de 2015 : 972 000 €.

Epargne

La dette en cours : 16 000 000 € dû à un emprunt de 4 490 000 € cette année.

CRD dette

Nous estimons la capacité de désendettement fin 2015 à 16 ans.

Diagramme désendettement

Il était important de présenter ces chiffres à l’assemblée, car ils démontrent une augmentation des dépenses de fonctionnement, couverts en partie par l’augmentation du taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères ; taxe reversée aux trois communes leur permettant d’équilibrer leur budget 2015. Egalement, une baisse de l’épargne brute qui, conjuguée à l’augmentation de l’encours de la dette, nous amènera à une capacité de désendettement finale au plafond des 15 ans (zone rouge).

De part leur gestion 2015, la majorité communiste présente résultat financier négatif aux futurs gestionnaires de la Métropole.

Si les autres Etablissements Publics de Coopération Intercommunale présentent le même type de résultat financier, et en sachant que la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole est déjà endettée, les futurs gestionnaires de la Métropole auront des choix difficiles ; entre autres :

  • Une coupe franche dans les dépenses.
  • Et/ou une augmentation des impôts.

Bien-sûr, nos majorités communistes et socialistes des villes de Martigues et Port de Bouc s’empresseront de dire que tout ceci est de la faute de la Métropole.

Les projets à venir :

Les gestionnaires de la CAPM prévoient des investissements sur les deux années à venir (2016 – 2017) d’un montant de 22 000 000€. Certains de ces projets sont très importants pour notre territoire. Nous avons déclaré à l’assemblée que, dans un esprit de politique constructive, nous accompagnerons ces projets en apportant l’appui des conseils métropolitains du Front National.

Article CAPM

 

Valls appelle l’Europe à fermer sa porte aux migrants


C’est ainsi que Le Monde titre son article du 25 novembre 2015.

Le gouvernement fait marche arrière. Hypocrites dès la première heure, le gouvernement et ses alliés ont appelé à accueillir les migrants ; rappelez-vous, il y a deux mois de cela. Par pure idéologie politique et surtout électorale, ils allaient contre l’avis général des français.

Rappelez vous de l’épisode de la maison de la chimie à Paris où le maire Front National de Beaucaire, Julien Sanchez, se faisait huer et frapper car il a eu le courage de déclarer ne pas vouloir accueillir de migrants.

Les maires et les élus Front National se sont opposés à l’accueil. Martigues n’a pas échappé cette règle ; nous nous sommes opposés à l’accueil des migrants (retrouvez notre intervention en cliquant ICI).

Aujourd’hui le Gouvernement fait volte face. Il lui a fallu 132 morts et 350 blessés pour accepter l’évidence : Il faut fermer les frontières, il ne faut plus accueillir les migrants, il y va de la sécurité nationale.

Le gouvernement tente d’échapper à ses responsabilités en jouant la carte de l’unité nationale ; mais des familles de victimes des attentats de Paris ont déjà fait valoir leur retrait car elles estiment que le gouvernement est responsable de la mort de ces innocents.

Seul le Front National s’est opposé dès le premier jour à l’arrivée massive des immigrés clandestins. Nous avons fait valoir, avant tout considération politique, la sécurité des français avant tout.

 

Retrouvez l’article du Monde en cliquant ICI.

Jonquières : parking payant ou non ?


Amis Martégaux, nous vous proposons un sondage ; le parking de Jonquières doit-il devenir payant ?

Selon les voeux de la majorité PCF/PS/EELV, 350 places sur 475 doivent devenir payantes par l’installation de barrières.

Mais avant d’aller plus loin, nous allons pousser « notre coup de gueule ». Nous découvrons dans la presse « La Provence », un article sur ce sujet et deux élus ont eu le droit à la parole : Mme Boussahel et Mr Di-Maria… En ce qui concerne le Front National : exit !

La Provence depuis quelques temps nous refuse toute publication. Par contre, elle donne parole à une adjointe qui ne connait pas ses dossiers et n’est pas plus sur le terrain que l’opposant interrogé. Nous prenons en exemple le déplacement du marché dont nous avons fait prendre connaissance, lors de la commission des finances, à la majorité que l’ensemble des forains ne voulaient pas de son déplacement après avoir contrôlé les pétitions signées.

Mais revenons sur notre sujet. Pourquoi rendre obligatoirement payant le parking de Jonquières ? N’est-il pas possible d’augmenter l’offre de stationnement ? Comme le dit une retraitée dans l’article : « Ce n’est pas terrible pour une ville comme Martigues. Tout est déjà payant ici ».

La majorité est à l’affût du moindre centime. Elle ne sait plus comment tenir son budget. Les propriétaires ont déjà subi l’augmentation de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères ; augmentant leur taxe foncière de 40%. Cette manœuvre couverte sous fond de création de la Métropole leur permet de dégager un excédant qui rentre dans les caisses. Martégales, Martégaux, vous verrez que vivre à Martigues sous gouvernance de la Gauche va devenir de plus en plus cher. Il faut bien que les communistes continuent leur politique clientéliste s’ils veulent exister à Martigues. Pour mémoire, le budget 2015 des subventions est de 13 millions d’euros et que celui de l’investissement à 15 millions.

Participez au sondage et partager à vos amis :  Parking de Jonquières, gratuité ou pas ?

Article parking payant

Débat sur le Projet d’Aménagement et de Développement Durable


Hier, lors du conseil municipal, nous avons débattu sur le PADD.

Le document fourni par les services de l’urbanisme renferme les orientations générales pour le développement de l’urbanisme à Martigues. Ces orientations sont réparties sous sept chapitres :

  • Chap 1 : Mettre en oeuvre le projet urbain du territoire de Martigues.
  • Chap 2 : Maintenir une dynamique démographique et améliorer l’offre et la qualité des logements en répondant aux objectifs de mixité de l’habitat.
  • Chap 3 : Renforcer et diversifier le potentiel économique de Martigues.
  • Chap 4 : Valoriser le patrimoine touristique et culturel.
  • Chap 5 : Développer l’offre de mobilité et de l’interconnexion.
  • Chap 6 : Prendre en compte l’environnement et les risques majeurs dans l’aménagement urbain.
  • Chap 7 : Projeter l’identité martégale par la mise en valeur des espaces naturels et du développement urbain.

Nous avons lu avec attention ces orientations générales. De nombreux éléments correspondent à notre vision de Martigues : Respect des zones naturelles, préservation du caractère de « village de pêcheurs » de Carro, développement de l’offre touristique sur la côte, développement du littoral pour un accès aux piétons, protection de l’industrie et développement de nouvelles filières professionnelles, protection du centre historique, développement d’axes routiers et interconnexion avec les différents moyens de transport (train, bus…), prise compte des risques naturels…

Nous avons tout d’abord souligné la qualité du travail réalisé pour la production du document et remercié les services de l’urbanisme.

Nous avons soulevé l’intérêt de conserver l’identité et la diversité de Martigues pour qu’elle ne devienne pas un simple quartier de la future métropole. L’intérêt est que Martigues cultive sa différence afin qu’elle devienne une « perle » ou le « diamant » de cette future méga-intercommunalité.

Nous souhaitons que l’offre sociale ne se limite pas à du « tout locatif », mais aussi à l’accession. Les familles à revenus modestes doivent pouvoir accéder à la propriété.

Limiter la hauteur des collectifs à R+4. Les ensembles immobiliers à plus de quatre étages gâcheraient le paysage et deviendraient une pollution visuelle.

Prendre en compte le risque inondations. Les dernières grosses pluies sur notre commune ont créé des dégâts. De nombreux citoyens se sont exprimés sur ce sujet lors des dernières réunions de quartier. Il faut, dans le cadre de l’aménagement urbain, construire en respectant un schéma d’évacuation des eaux.

Voici notre première intervention sur le PADD ; première car il y en aura d’autres au fur et à mesure de l’évolution du Plan Local d’Urbanisme.

article provence conseil municipal 17102015

Source : Article de La Provence du 17/10/2015

Le Front National vote contre la motion d’accueil des réfugiés à Martigues


Le maire a tenté la surprise en nous collant une question supplémentaire le jeudi en toute fin de journée. Pensant être si tranquille après son allocution qu’il procédait immédiatement aux votes. Grande fut sa surprise quand il constata notre demande de prise de parole.

Il n’était pas question de laisser passer l’occasion de parler pour les français silencieux, besogneux ; ceux qui souffrent de la politique fanatique du Gouvernement.

Ils étaient venus nombreux pour la première question, celle des migrants ; puis cette foule s’est très vite dispersée. Une belle mise en scène pour faire croire que tout Martigues est derrière la majorité.

Article motion

Plainte du dircab du Député-Maire contre le FN et la CFDT


Le directeur du cabinet du Député-Maire a déposé une plainte au pénal pour l’utilisation de son image sur la page Facebook de Martigues Bleu Marine. Cette photo le représente lors d’une manifestation de la CGT à Marseille, en 2010. Cette photo était publiée sur la page Facebook du PCF, section de Martigues en mode « public » ; supprimée depuis le dépôt de plainte.

Ce monsieur a déclaré à l’officier de police judiciaire que l’utilisation de son image portait atteinte à son image et celle du Député-Maire. Egalement, il déclare à la presse « être discret ». ce dernier argument ne nous semble pas crédible, car en déposant plainte contre le FN, il savait pertinemment  que ça allait faire l’objet d’un article par la presse. Ce dépôt de plainte fait suite à une décision collégiale des représentants du PCF de Martigues ; il ne peut en être autrement.

Nous constatons que le Parti Communiste use de tous les moyens fallacieux pour nuire à l’opposition, n’hésitant pas à instrumentaliser la Police Nationale pour arriver à ses fins.

Plus grave, il en fait de même contre la CFDT ; ce syndicat devenant dérangeant à la mairie depuis son ascension aux dernières élections professionnelles.

En tout cas, ces faits dévoilent la réelle personnalité de la majorité communiste qui agit tel ses illustres dictateurs.

plainte nersessian

Déplacement du marché de Joncquières : Notre sondage.


Nous avons appris, avec surprise, par un citoyen du quartier de Joncquières  de tenues de deux permanences sur le projet de déplacement du marché (voir courrier joint). Surpris, car nous, opposition, n’avons pas été informée.

Ces permanences auront lieu à l’atelier du Cours, les :

– Mardi 30 juin, de 15h à 19h.

– Jeudi 2 juillet, de 9h à 12h.

Par contre, un paragraphe de ce courrier nous interpelle quand Mr Le Député-Maire mentionne que l’ensemble des acteurs intéressés sont en passe de donner un avis favorable. Il nous semble bien présomptueux d’affirmer une telle chose.

Nous invitons donc l’ensemble des habitants et commerçants de quartier à se rendre aux permanences et à apporter leurs avis. Egalement, vous pouvez aussi laisser votre avis sur notre sondage et à le partager massivement.

Courrier marché

 

Régionales 2015 : Meeting de Marion Maréchal-Le Pen


Dimanche 5 juillet, grand meeting pour le lancement de la campagne des Régionales de Marion Maréchal-Le Pen.

L’événement se déroulera à l’hippodrome de Roberty à Le Pontet (84). L’entrée est libre. Sur place, des animations, de la restauration et des stands des produits des terroirs.

La section de Martigues met en place un service de bus pour s’y rendre. Départ prévu à 9h, retour vers 19h. Pour toute information ou réservation, nous contacter au 07.82.66.16.55.

Meeting du 5 juillet

Le FN veut que la CGT rembourse ses subventions !


Nous avons déposé un recours au Tribunal Administratif contre une décision du conseil municipal, du 14 novembre 2014, d’attribuer une subvention de 15360 € à la CGT.

Nous reconnaissons l’utilité des syndicats et de l’importance de leur mission. Mais, comme toute association prétendant à des subventions publiques, les syndicats ne peuvent avoir aucune implication politique. La CGT a pour habitude de publier des tracts contre notre parti lors des élections. Par ces actions, elle enfreint la loi. De plus, certains représentants ont clairement déclaré faire le tri dans les rangs et éliminer tout sympathisant du Front National. Sur ce dernier point, il y a discrimination.

De part sa réponse, le Député-Maire Gaby Charroux légitime la  violation des lois par ce syndicat proche des communistes. Les citoyens pourront ainsi se faire une idée sur sa probité.

subvention CGT

Les communistes ne vous disent pas « merci » !


Depuis quelques jours, nous avons vu fleurir sur le canton de Martigues des affiches du Parti mercisCommuniste où y est inscrit « 13 994 mercis ». Ils remercient les 13 994 électeurs qui ont voté pour eux.

Les autres : abstentionnistes, électeurs ayant voté blanc ou électeurs du Front National ; soit 32 098 personnes, ne sont pas remerciés. Rappelons les paroles de Mr Frau lors de son dernier meeting : « Voter blanc, voter Front National, c’est voter raciste ». C’est ainsi qu’est considéré l’ensemble des électeurs qui n’adhèrent pas à leur idéologie.

13 994 votants pour le Parti Communiste sur le canton de Martigues représentent 30,02% des électeurs de Martigues et 31,34% des électeurs de Port de Bouc. Le communisme n’est plus une fatalité sur nos villes.  Il appartient à l’ensemble des électeurs de se mobiliser lors des prochaines élections pour leur faire comprendre le rejet de leur politique clientéliste et idéologique.

Gaby Charroux joue les offusqués !


Gaby Charroux joue les offusqués !

Mr Paul Lombard (maire honoraire) se retrouve convoqué au Tribunal Correctionnel d’Aix en Provence pour des injures publiques à l’encontre de Mr Gaby Charroux lors des dernières municipales. S’il faut entendre par les propos de Mr Lombard que Mr Charroux ne sait pas gérer les finances de sa commune ; c’est le cas ! Il suffit de regarder l’évolution des dépenses de la commune depuis son installation en 2009. Elles sont sur une courbe ascendante en constante évolution et supérieure à celle des recettes.
Aujourd’hui, avec cette mauvaise gestion (conséquence d’une politique clientéliste) et la baisse des dotations de l’Etat, nous en voyons les conséquences : Augmentation des impôts ! Et comme toujours, c’est aux contribuables d’éponger l’incompétence des élus.

Et sur le caractère injurieux des propos dénoncés, que devrions-nous dire ; nous, Front National, qui faisons l’objet d’injures publiques bien plus violentes au quotidien. Franchement, il n’y a pas de quoi jouer les offusqués !

Tribunal Lombard Charroux

Les communistes s’inquiètent de leur avenir politique


Nos adversaires admettent notre implantation et notre progression. Nous allons continuer notre développement et nous appelons les Martégales et Martégaux qui ne nous connaissent pas à nous rencontrer. Ils constateront que nous sommes tout à fait le contraire de ce que nos adversaires leur font croire.

Nous continuons à combattre leur politique clientéliste pour instaurer une équité de droits entre citoyens.

article 31032015