Rassemblement National


Nos adhérents ont plébiscité à 80 % le nouveau nom pour notre mouvement. Le Rassemblement National est une évidence stratégique pour le triomphe de nos idées mais également une urgence politique pour contrer tous ceux qui n’ont eu de cesse depuis des années, à droite comme à gauche, de saper les bases de notre grande nation. La nation est le coeur de notre engagement et seul le rassemblement des nationaux portera la France au rang des grandes nations, libres et indépendantes.

A tous les nationaux qui souhaitent construire un avenir pour notre pays, nous les invitons à nous rejoindre.

Longue vie au Rassemblement National !

 

Inscrire l’Etang de Berre à l’UNESCO n’est que pure démagogie


Mr le Député-Maire nous sert sur le Reflets de septembre quatre pages sur l’inscription de l’Etang de Berre à l’UNESCO.

Nous le savons tous, seuls des joyaux sont inscrits à l’UNESCO, et actuellement, l’Etang de Berre n’en est pas un. L’étang est victime d’une pollution depuis des années et d’un manque de renouvellement de son eau salée depuis l’éboulement du tunnel du Rove. Lire la suite

Martigues : les centres-villes continuent de décliner


Les soldes 2016 sont catastrophiques pour les centres-villes. En cause, plusieurs facteurs :

  • La période des soldes : Elles ont débuté le 22 juin et se sont terminées le 02 août ; précédée d’une semaine par les ventes privées.
  • Le mauvais temps du printemps a fait que les stocks ne sont pas écoulés avant cette date du 22 juin.
  • Avoir débuté les soldes d’été au deuxième jour de l’été est incongru. Si cette date est logique pour Paris, car la ville se vide d’une partie de ses habitants partant en vacances ; elle est illogique pour les communes à fort potentiel touristique.
  • L’attentat du 14 juillet a fait déserter les centres-villes.

Lire la suite

Martigues: les déclarations déconnectées du député-maire


Ce mercredi 27 mai, le député-maire Gaby Charroux faisait publier un communiqué sur le site de la ville (ici) suite à l’odieux assassinat du père Jacques Hamel commis par des islamistes fanatiques agissant au nom de l’Etat Islamique.

Si la première partie de sa déclaration est somme toute logique puisqu’il dénonce l’acte terroriste, la seconde a interpelé de nombreux citoyens qui nous en ont fait part ce matin.

En effet, en fin de communiqué, le député-maire déclare que la France doit s’endetter.

Les citoyens l’ont de suite compris : endettement, argent public = impôts.

Voila ce que propose le député-maire ; plus d’impôts. Un argent qui sera utilisé au profit de quelques uns, pour une politique communautariste et surtout clientéliste. Il ne propose rien de nouveau ; il souhaite simplement amplifier la politique du gouvernement actuel. Depuis 2012, nous avons constaté l’effet néfaste de cette politique. C’est ça la solution des communistes !

Capture d’écran 2016-07-28 à 14.52.38

 

 

Reflets : les communistes ont touché le fond !


Dans la tribune du Reflets du mois de juin, vous avez été choqués par les écrits de Mme San Nicolas, présidente du groupe FDG ; qui, ne sachant plus comment endiguer la progression du Front National sur Martigues, sombre dans l’injure. Autant de bassesse de ce groupe politique ne nous étonne pas. Nous avons dû attendre la tribune suivante pour leur répondre. Vous trouverez ci-dessous les deux articles.

La tribune du PCF / FDG de juin

Reflets juin PCF

La tribune du Front National de juillet

Reflets juillet FN

Vote de l’état d’urgence : Gaby Charroux s’abstient


La prolongation de l’état d’urgence est une nécessité, mais la mesure doit être accompagnée par des actions pour éliminer le risque terroriste et sécuriser les français. Visiblement, le député-maire Gaby Charroux ne semble pas opter pour ces nécessités puisqu’il s’est abstenu sur le vote de la prolongation de l’état d’urgence.

Pire, par ses propos tenus à la presse : « Plus de service public, éducation », nous voyons  qu’il est enfermé dans son idéologie communiste et n’est pas à la hauteur des événements graves qui touchent la France.

Article vote Charroux Etat Urgence