Martigues, la motion qui divise


Lors du conseil municipal du 22 septembre 2017, le Maire Gaby Charroux a ajouté un rapport supplémentaire (n°39). Ce rapport est en fait une motion qui, comme à l’habitude, nous est soumis au début du conseil alors que cette motion ne revêt aucun caractère d’urgence et encore moins concerne la ville.

L’objet de cette motion : La libération de Salah Hamouri, un avocat franco-palestinien emprisonné en Israël (voir ci-dessous). Lire la suite

La démocratie à la sauce communiste


Chaque année, la majorité organise une rencontre élus / lycéens, mais comme chaque année, l’opposition n’est pas représentée. Les lycéens n’ont donc qu’un seul point de vue et au passage, on leur fait état d’une adhésion au parti communiste.

Déni de démocratie flagrant, mais nous avons l’habitude et les martégales et martégaux en sont conscients.

Les changements à Martigues, ça ne sera qu’en 2020 où la démocratie sera respectée.

capture-decran-2016-11-15-a-08-50-22

Les communistes sacrifient Noël


14639724_1318103114889955_6973076408504120568_n

Nous avons constaté sur les réseaux sociaux que l’abandon du palais de Noël cette année choquait bon nombre de Martégales et Martégaux.

En effet, le Député-Maire communiste a décidé d’annuler cette manifestation au motif qu’elle coutait 80 000 € et que de nombreux visiteurs venaient d’autres villes que Martigues.

Par cette décision, les communistes ont décidé de sacrifier Noël au profit d’animations idéologiques gauchistes.

Ils sont tous là :

capture-decran-2016-11-04-a-23-32-47

Les budgets des maisons de quartiers de Martigues et de la MJC sont utilisés pour des manifestations en faveur de l’accueil des migrants dans notre pays de Martigues. 

Nous rappelons que les maisons de quartier, c’est plus de 2 millions d’euros de subventions et la MJC, c’est presque 500 000 € ; mais là, il n’y a pas de problème avec la provenance du public, ni avec le coût des manifestations.

Les élections arrivent et ça se voit : L’argent public est gaspillé pour le clientélisme.

 

Martigues: les déclarations déconnectées du député-maire


Ce mercredi 27 mai, le député-maire Gaby Charroux faisait publier un communiqué sur le site de la ville (ici) suite à l’odieux assassinat du père Jacques Hamel commis par des islamistes fanatiques agissant au nom de l’Etat Islamique.

Si la première partie de sa déclaration est somme toute logique puisqu’il dénonce l’acte terroriste, la seconde a interpelé de nombreux citoyens qui nous en ont fait part ce matin.

En effet, en fin de communiqué, le député-maire déclare que la France doit s’endetter.

Les citoyens l’ont de suite compris : endettement, argent public = impôts.

Voila ce que propose le député-maire ; plus d’impôts. Un argent qui sera utilisé au profit de quelques uns, pour une politique communautariste et surtout clientéliste. Il ne propose rien de nouveau ; il souhaite simplement amplifier la politique du gouvernement actuel. Depuis 2012, nous avons constaté l’effet néfaste de cette politique. C’est ça la solution des communistes !

Capture d’écran 2016-07-28 à 14.52.38

 

 

Reflets : les communistes ont touché le fond !


Dans la tribune du Reflets du mois de juin, vous avez été choqués par les écrits de Mme San Nicolas, présidente du groupe FDG ; qui, ne sachant plus comment endiguer la progression du Front National sur Martigues, sombre dans l’injure. Autant de bassesse de ce groupe politique ne nous étonne pas. Nous avons dû attendre la tribune suivante pour leur répondre. Vous trouverez ci-dessous les deux articles.

La tribune du PCF / FDG de juin

Reflets juin PCF

La tribune du Front National de juillet

Reflets juillet FN