La défaite n’est pas amère


Cela en étonne plus d’un, mais cette défaite n’est pas amère.

Bien sûr, Marion ne sera présidente de la région, mais nous aurons un groupe d’opposition très important. Nous serons la seule opposition au conseil régional.

Les autres partis ont encore démontré leurs petits arrangements entre amis, ce qui les rend de moins en moins crédibles aux yeux de leurs électeurs.

Le FDG qui se défend d’être contre la métropole appelle à voter pour Gaudin/Estrosi.

Le FDG démontre par ses résultats qu’il n’a aucune représentation sur la région et que, sans le PS, il ne peut pas avoir de sièges d’élus. Alors, quand il annonce qu’il est contre la politique du PS, ce n’est que de la poudre aux yeux.

Malgré notre défaite, Emmanuel Fouquart, sera élu au conseil régional ; les électeurs de notre territoire seront représentés.

Malgré les appels aux votes pour la liste de Christian Estrosi, nous sommes sortis victorieux sont notre circonscription.

Alors, ne soyez pas déçus car nous avons su résister à LRPS.

Une ambiance décontractée sur le marché


Ce jeudi était notre dernier marché des élections régionales ; et pour la première fois depuis des décennies, les communistes n’étaient pas là. Cette absence fut très largement ressentie.

Les citoyens rencontrés étaient ravis. Il y régnait une ambiance décontractée. Nous avons échangé sur des sujets divers ; entre autres la région et la commune.

Nous avons déambulé dans les allées, y croisant Les Républicains ; échangeant à l’occasion quelques amabilités, ce qui a provoqué quelques interrogations de citoyens : « Mais vous n’êtes pas ennemis ? » A cela, il leur a été répondu : « Nous ne sommes pas ennemis, mais adversaires politiques ! » Les martégaux sous le joug communiste ne sont pas habitués à la démocratie.

Article marché 11122015

Gaby Charroux se plie aux volontés du premier ministre


A l’issue du premier tour, Gaby Charroux s’en prenait aux Socialistes. Sur une analyse simpliste, il annonçait que le PCF / FDG n’avait pas perdu de voix entre 2010 et 2015, donc la progression du Front National était due à la perte de voix au Parti Socialiste.

Et là, quelques jours après, il appelle à voter contre le Front National. Mais que s’est-il passé entre temps avant qu’il appelle à voter pour Renaud Muselier ? En fait, c’est assez simple, il a reçu sa leçon du premier ministre, Manuel Valls.

 

Lui qui déclarait dans sa lettre distribuée sur le marché combattre la précarité, l’austérité, le chômage massif dans la jeunesse, les injustices qu’on nous impose au nom du marché tout puissant ; comment peut-il appeler à voter pour Renaud Muselier ?

Aurait-il une perte de mémoire subite sur le passé de ce dernier ?

Rappelons-lui alors les mouvements sociaux des ports de 1994. Son groupe politique s’était opposé au gouvernement de l’époque et avait accompagné les grévistes (voir article ICI)

Aujourd’hui, il demande aux mêmes salariés de voter pour Renaud Muselier ?

Autre vidéo : l’interview de Renaud Muselier

http://www.ina.fr/video/CAB94082520

 

 

La gauche est ébranlée !


Après les résultats du premier tour des élections régionales sur la 13ème circonscription, la gauche est totalement ébranlée. Nous avons obtenu 43% des suffrages.

Elle a peur pour son avenir sur notre territoire. Elle sait qu’avec le Front National, il ne peut y avoir d’arrangements entre amis. Elle a donc peur pour 2020, année des municipales.

Elle connait les sondages sur l’avis des citoyens des maires Front National. 73% sont satisfaits. Essayer le Front National, s’est l’adopter !

Alors dimanche 13 décembre 2015, n’écoutez que votre raison ; essayez le Front National !

 

Article gauche

MARSEILLE : Meeting de Marion Maréchal-Le Pen


Ce mercredi 9 décembre, à 19H00, au Parc Chanot (salle l’Europe), aura lieu le grand meeting de Marion Maréchal-Le Pen pour le deuxième tour.

Pour ce deuxième tour des élections régionales, il y aura un duel. Une première liste qui se dit être de droite, mais ratisse large à gauche. En face, le Front National, seul parti qui écoute les français ; tous les français.

Nous vous invitons à venir à la rencontre de Marion Maréchal-Le Pen et de ses colistiers à Marseille, ce mercredi.

Pour le renouveau de notre belle région ; la France plein Sud !

VISUEL-MEETING-MARSEILLE

 

Régionales : La lettre de Gaby Charroux


Notre Député-Maire a fait distribuer une lettre pour appeler au vote de la liste communiste et EELV. En un paragraphe, il a résumé leur programme ; à vrai dire pas grand’chose.

Il cite la conseillère régionale sortante Nathalie Lefebvre et son action. Lors de nos différents contacts avec les citoyens, nombre d’entre-eux nous ont indiqué qu’ils ne la connaissaient pas. Nous avons dû même leur dire qu’elle était adjointe à la maire de Martigues. Heureusement, Mr Charroux a pensé à en faire un rappel.

Il nous fait l’éloge des qualités de Mme Lefebvre et cite entre-autres les valeurs et la lutte contre le chômage. Nous savons tous très bien ce que sont les valeurs des communistes : Le clientélisme et le communautarisme. Nous vous rappelons le cadeau de 40 000 € de la CAPM au PCF et la CGT (voir article ICI). Lutter contre le chômage à Martigues, comme à Port de Bouc, nous avons beaucoup de mal à y croire car les taux de chômage sont, pour la première ville, 15% et 20% pour la seconde.

Alors chers concitoyens, si vous souhaitez faire une bonne action pour notre ville : Ne votez pas pour la liste « la région coopérative, sociale, écologiste et citoyenne ».

Lettre charroux

Rien n’est possible sans la tenue des bureaux de vote


Nous sommes à quelques jours du premier tour des élections régionales. Beaucoup de militants et sympathisants ont donné de leur temps pour ces élections (collage, distribution de tracts dans les boites ou sur les marchés). Les sondages nous indiquent que les citoyens de notre belle région souhaitent que le Front National la dirige.

Mais l’aboutissement de cette campagne passe par la surveillance des bureaux de vote. Sans cette surveillance accrue, nous ne pourrons pas gagner. Le gouvernement à travers Manuel Valls l’a déclaré : « Nous ferons tout pour faire barrage au Front National ! »

Marion lance un appel à vous mobiliser pour garder les bureaux. Sur l’image ci-dessous, vous avez les numéros de vos fédérations. Contactez-les.

appel MMLP POUR BDV

Le parti communiste ne se grandit pas à Martigues


Il fallait s’en douter, car au Parti Communiste c’est récurrent ; à travers un tract distribué ce dimanche 29 novembre, il s’attaque au Front National. S’il faut comparer ses propos sur ce tract aux tracts des campagnes électorales précédentes ; il n’y a rien de nouveau.

Toujours les mêmes termes : « Le Front National développe son projet sur les peurs et les haines ». Ce parti du passé ne sait plus comment attirer l’attention. Alors lui-même agite les peurs et les haines en dénonçant que tout ceci provient du camp adverse. Et puis, il y a leur éternel « mieux vivre ensemble »… il manque quelques mots à leur phrase : « mieux vivre ensemble entre communistes ». Car il n’y a pas plus sectaire comme parti. Pour être dans le giron des « biens vus », il faut avoir la carte ou être très proche des représentants du parti.

Un autre exemple de leur sectarisme est justement au coeur du service public. Le PCF et la CGT. L’un ne va pas sans l’autre. Pourtant en France, il y a de nombreux syndicats. Pourquoi ne pas accepter un équilibre des représentations syndicales pour une pluralité d’idées et faire progresser le service public ?

Mais avant toute préoccupation du bien-être des citoyens, c’est surtout le bien-être du parti qui compte. Aujourd’hui, les élus communistes participent à 46% au financement du PCF. A chaque siège perdu, c’est le recul du PCF. Donc, quand on sait cela, on comprend pourquoi le PCF, aux abois, est prêt à toute désinformation.

 

Tract meeting communistes

Egalité en cas de duel


Le dernier sondage BVA confirme notre avance :

  • 43% dans le cas d’une triangulaire.
  • 50% dans le cas d’un duel.

49% des participants au sondage sont pour une triangulaire. Pratiquement la moitié des sondés sont donc contre la fusion de listes ou le retrait d’une liste. Ils ne veulent du pseudo « front républicain » que veulent leur faire avaler le PCF, le FDG, le PS et les LR.

Les français réagissent et rejettent les petites magouilles de nos traditionnels politiciens, car ils sont conscients qu’avec eux, la seule chose dont ils sont sûrs ; c’est l’augmentation des taxes et des impôts.

Article de La Provence du 29/11/2015

Article sondages 29112015

Adrien Mexis claque la porte du FN


En pleine campagne des Régionales, Adrien Mexis a décidé de quitter le Front National.
L’élément déclencheur de cette décision est sa 15ème position sur la liste « La France, plein Sud » des Bouches du Rhône ; place qui ne lui convenait pas.
Bien sûr, comme bon nombre de personnages du monde politique, et Adrien Mexis n’échappe pas à cette règle, il est plus facile de taper sur l’institution que d’admettre ses propres tords.
Stéphane Ravier, au fil du temps, a perdu confiance en Adrien Mexis pourtant prometteur sur le papier. Il s’en explique en répondant aux questions du journaliste.
Nous avons su par des militants fidèles qu’Adrien Mexis leur a envoyé son communiqué. Quel était son but, sinon que de nuire au Front National ?
Aujourd’hui, Adrien Mexis ne sera qu’un passage car les militants de la 13ème circonscription ne sont motivés que par une seule chose: La victoire de Marion aux Régionales.

Article mexis1 Article Mexis2 Article Mexis3

Avec Marion, une nouvelle chance pour notre région


Marion présente son programme pour la Région Provence Alpes Côte d’Azur à travers un document de 24 pages.

Ce document téléchargeable ci-dessous décrit toutes les mesures réunies sous six chapitres :

I – LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, PRIORITÉ DE LA RÉGION

  1. Le fond régional de partenariat des entreprises.
  2. La renaissance industrielle de notre région.
  3. Une formation professionnelle et un apprentissage adaptés aux réalités.

II – LE PATRIOTISME ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AU SERVICE

DE NOS ENTREPRISES, DE NOTRE AGRICULTURE, ET DE NOS EMPLOIS

  1. Les entreprises de PACA d’abord.
  2. Nos produits dans nos assiettes.

III – POUR NOTRE JEUNESSE : VIVRE ET TRAVAILLER AU PAYS

  1. Le mérite et l’effort à l’honneur.
  2. Tradition et innovation : Du lycée de la mer aux nouvelles technologies.
  3. Sport et culture : une région qui vit et vibre.

IV – AMÉLIORATION, SÉCURISATION, ET DIVERSIFICATION

DES TRANSPORTS

  1. Des TER sûrs, propres, et à l’heure !
  2. La police régionale des transports.
  3. En finir avec le tout-ferroviaire.
  4. Vers l’Italie.

V – ENTRE MER ET MONTAGNE

  1. Un comité régional de tourisme montagnes.
  2. Environnement, croissance bleue et verte, filière bois.
  3. Des territoires désenclavés et respectés.
  4. Aux côtés des communes.

VI – FAIRE VIVRE, DÉFENDRE, ET PROMOUVOIR NOTRE IDENTITÉ

  1. Face au communautarisme, ne plus reculer d’un pas.
  2. Nos paysages sont l’âme de nos pays.
  3. Notre identité, notre avenir.

La version papier sera bientôt disponible, vous pourrez nous retrouver pour échanger sur notre projet.

Téléchargez le document : Projet-Avec-Marion-la-France-plein-Sud

Le soutien de Boubakeur à Estrosi ne fait pas que des heureux !


Un article dans La Provence relate un désaccord sur la présence Dalil Boubakeur, recteur de la grande mosquée de Paris, sur la liste des soutiens à Christian Estrosi.

Selon cet article la présence du recteur sèmerait le trouble dans la communauté musulmane. Chafia Mentalecheta, députée algérienne, a contacté le recteur pour lui signifier son désaccord ; le recteur justifiant sa présence sur cette liste en déclarant que Christian Estrosi a créé cinq mosquées à Nice alors qu’il n’y en avait pas une seule avant.

Pourquoi une députée algérienne s’immisce dans cette campagne des Régionales 2015 ? Vous constaterez en cliquant sur le lien plus loin que cette députée est installée en France, qu’elle dirige structure d’insertion dans la région parisienne, et qu’elle est proche du PS (sa biographie).

Le PS n’apprécie guère ce rapprochement car il estime que l’électorat musulman lui appartient.

Article communauté musulmane