La Droite et la Gauche à la course aux voix électorales !


La Droite et la Gauche sont bien embarrassées avec le problème des migrants. L’Europe veut imposer des quotas. A quelques mois d’une échéance électorale, abonder dans le sens des technocrates européens est un suicide électoral. Le Front National a toujours alerté les français des dangers économiques de l’immigration de masse. Aujourd’hui, en plus du danger économique, il y a un danger physique car des terroristes se mêlent à cette population migrante.

Valls parle d’un « système de garde-frontières européens ». Le Front National a toujours affirmé la nécessité du rétablissement des douanes aux frontières de notre Etat. L’Europe est devenue une vraie passoire. Ré-instaurer des contrôles aux frontières n’est pas un barrage à la libre circulation des personnes et marchandises ; c’est simplement plus de contrôles pour plus de sécurité.

La Droite et la Gauche sont à la chasse de voix électorales, reprenant par des phrases arrangées ou détournées les idées du Front National, à seule différence qu’elles ne les appliqueront jamais une fois les élections passées.

Vengeance : un site d’un groupe d’extrême gauche contre les forces de l’ordre


Un site hébergé dans les Pays-Bas, crée par un groupe d’extrême gauche, nommé « Vengeance » fiche des policiers, des gendarmes, des gardiens de prison et aussi leurs familles dont leurs enfants.

Les agents des forces l’ordre sont de plus en plus visés et exposés face au terrorisme islamiste. Là, ce groupe de gauche permet aux terroristes en France de pouvoir viser très facilement leurs futures victimes.

Actuellement, il est impossible de faire fermer ce blog.

Que va faire le Gouvernement, lui qui couvre tous les faits de ses amis « antifas » ? Sûrement rien !

Retrouvez l’article du Figaro (ici)

La délinquance sur notre canton


Après le braquage d’Auchan et le meurtre à Port de Bouc, les maires de Martigues et Port de Bouc s’étonnent de la violence.

Alors que nous sommes au niveau le plus élevé du plan Vigipirate, comment est-il possible qu’un braquage puisse se dérouler dans un centre commercial et un meurtre en pleine journée en centre-ville ? Peut-être par le manque de moyens et de personnels décidé par les gouvernements successifs ? Depuis 2007, 12500 postes de policiers et gendarmes ont été supprimés.

Mais cette première cause n’est pas la seule. Sur Martigues, lors des réunions de quartiers, en réponse aux demandes récurrentes des citoyens, les élus de la majorité ne parlent que d’incivisme… tout est incivisme. Il ne faut pas s’étonner que des événements si dramatiques se produisent sur notre canton. Pour la sécurité de nos citoyens, la seule réponse à la délinquance est la fermeté. Le laxisme n’a pas sa place.

délinquance Martigues - Port de Bouc