22 500 euros pour une association fantôme


Ce jeudi 12 octobre, au Conseil de Territoire, nous devions voter pour une subvention au profit de l’association Festival M2222.

Afin de prendre une décision sur ce rapport, nous avons recherché les informations sur la plateforme d’échange des données du conseil : rien, nada, nothing…. 22 500 € pour une association dont nous n’avons aucune information : Lire la suite

40 000€ de subventions pour le PCF


Les martégaux seront ravis d’apprendre que les communistes utilisent l’argent public à leur profit à une semaine du premier tour des élections régionales.

Lors du vote de l’augmentation du taux de la taxe  d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM), les communistes ont presque jurés qu’elle était nécessaire car une partie de cet argent servirait à la création de crèches… et blablabla et blablabla…

N’empêche que l’addition pour les propriétaires de Martigues  s’est élevée à + 40% sur leur taxe foncière cette année. Surcoût aussi supporté par les locataires du parc privé uniquement, puisque les sociétés HLM sont exonérées de taxe foncière à Martigues.

Ce jeudi 18 décembre, au conseil communautaire de la CAPM, nous devions voter une subvention de 40 000 € au profit d’une association se nommant « Plus belles les luttes » pour un festival qui se déroulera du 25 au 28 novembre ; soit une semaine avant le premier tour.

Cette association réalise des courts métrages. Si l’on s’étend sur ses productions, il est facile de constater que l’association ne produit que des films sur la CGT et le PCF ; entre autres, l’université d’été du PCF vu par plus belles les luttes. Son président est Thierry Del Baldo, élu communiste de l’opposition de Châteauneuf les Martigues et syndiqué de la CGT. Sur son profil Facebook, il déclare être intermittent du spectacle ; la CAPM à travers cette subvention lui verse une rémunération.

Les intervenants de ce festival sont soit de la CGT ou du PCF.

L’association créée en 2010 et dont son siège social est à Port de Bouc est classée dans la catégorie de son activité : Activité Politique.

Nous nous sommes donc retrouvés au conseil de la CAPM, à voter pour une subvention au profit d’un festival qui est à but politique et partisan ; ce qui est illégal du point de vue de la loi. Mais les communistes font fis des lois. ils sont dans le désarroi car ils sentent que le territoire leur échappe.

Le Front National s’est naturellement opposé à cette subvention car l’argent public ne doit pas servir à des causes politiques.

 

 

Ci dessous, les différentes photographies :

  • L’affiche du festival diffusée avant le conseil communautaire où les logos de la ville et de la CAPM apparaissent.
  • La page Facebook de plus belles les luttes.
  • La page Facebook de Thierry DelBaldo.
  • La saisie d’écran sur l’identité de l’association « plus belles les luttes ».
  • L’article de La Provence du 21 novembre 2015.
  • L’article sur le site de Maritima Info. A noter la différence d’expression entre le journal et la radio, dont deux reporteurs étaient présents. Radio Maritima appartenant à la ville est sous domination communiste, ce qui lui vaut le surnom de Radio Moscou.